De Rouille et d’Os

Après une semaine spécial série, nous entamons une semaine spéciale Festival de Cannes ! Quelques critiques de films et billets d’humeur au programme…

Pour commencer, un film en compétition : De Rouille et d’Os, de Jacques Audiard, qui est sorti sur nos écrans le jour de sa projection cannoise et que je me suis empressée d’aller voir. Mérite-t-il la palme d’or ?

Adapté du roman du même nom de Craig Davidson, Audiard et son compère scénariste Thomas Bidegain (avec qui il avait déjà collaboré sur Un Prophète) pour faire vivre Ali, un ancien boxeur qui vit au jour le jour, et son fils Sam. Ali se fait accueillir par sa sœur qui accepte de les héberger malgré sa galère. Ali enchaine les boulots et rencontre Stéphanie, mais rien ne semble les rapprocher ni les tenir ensemble, trop différents. Cependant, à cause d’un accident de travail, Stéphanie perd ses jambes. Elle se raccroche alors à l’aide d’Ali pour réapprendre à vivre alors qu’Ali va découvrir que la vie n’est jamais sans aucune attache.

L’histoire, simple, est très joliment mis en scène par Audiard, qui s’attache non seulement aux forces des personnages, mais surtout à leurs faiblesses. Rien de clinquant, ici, c’est la délicatesse qui prime, parfois brutal, parfois un peu lyrique. Si l’on sent cependant une distance s’installer avec ces personnages pas vraiment comme les autres, si l’on sent une pointe de lenteur à certains moments, on ressort néanmoins de la salle avec le sentiment d’avoir vu un beau mélo. Les acteurs principaux, Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts, y sont bien sûr pour beaucoup. Avec des plans qui les magnifient, on se sent emportés, et si la palme est à la clé, ça la vaudrait !

Publicités

Un commentaire sur « De Rouille et d’Os »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s