Blue Birds

Twitter intrigue souvent les novices. Cela sert à quoi ? ça marche comment ? Est-ce que ça vaut le coup ? Il y a quelques temps, je me posais aussi ces questions… et j’ai sauté le pas. Verdict ? I’m an addict !

Mais revenons au commencement. Twitter est ce qu’on appelle un média sociale qui permet à chacun de poster un statut de 140 caractères maximum, et de lire les statuts de ses « amis », ou followers. C’est tout ? En théorie, non : on peut poster des photos, faire des groupes, bref, s’amuser pas mal. Mais en pratique, souvent, on se contente de trouver des petites phrases qui font mouches pour dire tout et n’importe quoi. Mais alors, c’est pas trop chiant de raconter sa vie et de lire la vie des autres ? Tout dépend l’usage qu’on en fait. Pour ma part, j’essaie d’utiliser twitter à 70% comme outils de communication professionnel. Car c’est là pour moi une des grandes forces de ce média : s’informer en temps réel de ce qu’il se passe dans le monde, celui du cinéma et des séries plus particulièrement, pouvoir y réagir, en parler, bref, être connecté. Après, les gens réagissent beaucoup moins sur votre menu du midi par exemple !

Ainsi, j’ai développé quelques petits plaisirs mais aussi une réelle addiction à l’oiseau bleu… pour vous prévenir, en voici une liste non exhaustive !

– On peut vraiment discuter avec des inconnus que l’on rencontre ensuite en vraie, et avec lesquels on peut construire par la suite de vrais liens : non, le réseau social n’est pas la mort de la rencontre en chaire et en os!

– se vendre un peu quand on fait un métier qui implique du relationnel, ce qui est le cas pour les scénaristes !

– on peut se plaindre, se vanter, bref, faire ce que l’on veut sans peur d’être juger, vu que tout le monde le fait !

– être au courant de tout. Ingurgiter des masses d’informations inutiles. Et être le premier à les twitter.

– la communauté sériesque est très présente sur twitter, et il est très agréable de pouvoir échanger sur une passion ou un travail dans la joie et la bonne humeur.

– par contre, dés qu’on se déconnecte, on a l’impression de louper ce qu’il se passe dans le reste du monde et que l’univers tourne sans nous, ce qui est souvent méga frustrant si on ne prend pas de recul !

– atteindre un pallier de followers est, quoi qu’on en dise, méga gratifiant, même si c’est que des comptes de pubs !

– c’est assez groupiesque, mais suivre des gens dont on aime beaucoup le travail et qu’on admire, c’est toujours marrant.

– twitter demande un maitrise d’un tout nouveau vocabulaire parfois pas évident. Ainsi, l’utilisation du # ou hashtag relève de l’art ! Sans parler des RT et autres FF…

– bien sûr, twitter a crée un besoin complétement artificiel et on s’en passait très bien avant. Mais c’est le cas de toutes les nouvelles technologies qui, quand elles sont maitrisées et utilisées avec parcimonie, peuvent être un vrai plaisir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s