Bunheads

En ce début de saison estivale, il arrive quelques nouveautés sur les écrans américains. Bunheads fait partie de celle que certains attendait un peu, car c’est la nouvelle création de la showrunner de feu Gilmore Girls, Amy Sherman-Palladino.

Bien sûr, c’était le même ton de bons sentiments et de comédies de mœurs d’un point de vue féminin qui était visée ici. Bunheads ne déroge pas à la règle, mais le fait plutôt bien et donne une série assez agréable à regarder, si l’on se base sur le pilote. Nous avons devant nous une danseuse de Las Vegas qui, aprés une audition ratée et sous le coup de l’émotion et de quelques martini, décide d’épousé son plus fervent admirateur qui promet de l’amener vivre à Paradise. Paradise, c’est le nom de la petite bourgade perdue où son nouveau mari vit, et l’héroïne découvre bien vite que seule la vue de la chambre est paradisiaque, car son prince charmant vit avec sa mère qui tient une école de danse. Bien sûr, notre héroïne va devoir s’intégrer et surtout faire grandir les petits rats qu’elle va prendre sous sa coupe. Le pitch n’est pas vraiment des plus orignal, mais il ressort de ce pilote un caractère doux et attachant pas désagréable. On ne devient pas accro et on devine assez facilement ce qui pourrait arriver à l’héroïne. Mais cela n’empêche pas d’apprécier l’ambiance mise en place, un peu sucrée et rose bonbon mais sans tombé dans le too much (en le frôlant parfois de très prés).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s