La part des anges

On connait les thèmes de prédilection de Ken Loach par coeur. Après vingt-trois longs-métrages, le cinéaste irlandais nous a prouvé son intérêt pour son pays, les petites gens qui y vivent, le combat contre les inégalités. Pourtant, il arrive toujours à nous convaincre, nous émouvoir, nous toucher et, cette-fois, nous charmer, à tel point que le jury du Festival de Cannes lui a décerné le prix du jury.

Avec La Part des Anges, Loach aborde un genre assez peu dans ses habitudes : la comédie. Pourtant, au départ, on se dit que le héros, un jeune irlandais devant un tribunal semble être à deux doigts de la prison. Un petit gars mal parti dans la vie, mais qui va pourtant trouver sa rédemption grâce au whisky. Moyen peu banal, compagnons d’infortunes hauts en couleurs rencontrés pendant les heures de travaux d’intérêt général et plans pas franchement honnêtes, tant d’ingrédients qui font naître de la compassion pour les personnages du film. Certes, l’optimisme est parfois un peu poussé et même peu crédible. Du coup, on a tendance à sortir un peu du film, à le regarder un peu de haut, et on se rend compte que le scénario n’est pas des plus parfaits. Loach l’a pourtant écrit avec le scénariste qui a écrit ses derniers films, Paul Laverty. Mais pourtant, le film fonctionne : on ne peut s’empêcher d’y prendre plaisir, de rire aux gags et d’apprécier les comédiens. Ce n’est pas la perfection qui intéresse Loach, mais bien d’amener le spectateur dans des vies différentes, ici dans celle d’un débrouillard parfois limite mais qui veut s’en sortir. Dans la veine de Looking For Eric (que j’avais malgré tout préféré), Loach nous offre encore et toujours du bon cinéma avec un peu de démagogie mais beaucoup de talent.

Publicités

Un commentaire sur « La part des anges »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s