Oh ! Les beaux phares !

Lorsqu’un breton ou un amoureux de la mer s’expatrie à Paris, un de ses endroits favoris devient vite le Musée de la Marine. Situé au Trocadéro, on peut y voir des maquettes de bateaux de tout temps, des tableaux, des reproductions… et en ce moment, on peut tout y apprendre sur les phares.

L’exposition « Phares » se tient jusqu’au 4 novembre dans le sous-sols du musée, 100 hectares pour découvrir ces bâtiments pas comme les autres. J’ai profité de devoir faire des recherches pour un certain projet impliquant des navires pour visiter cet expo. Assez longue et bien documentée, on y apprend tout de l’art de la lentille et de la manipulation de la lumière, de l’histoire des phares les plus célèbres et  de la vie des hommes qui les habitent. Il est intéressant de se frotter à ces gros oeufs de verres projetant mille lumières autour de nous dans la première salle, des ampoules sur-mesures impressionnantes  On apprend qui est cet Augustin Fresnel dont le nom orne de nombreuses plaques de rues dans le parcours qui suit. On peut également voir la reproduction d’un poste de veille de gardien, dont la vie était à la fois austère et émouvante. La présence des phares dans la culture est un peu faible à mon goût, mais il n’empêche que, si vous êtes un tant soit peu curieux ou si vous appréciez l’air salé, vous avez un mois pour rêver d’écrire un projet sur un gardien de phare d’aller voir en vrai ces tours de gardes des océans !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s