Call the Midwife

En regardant la bande-annonce des réjouissances de Noël de la BBC, je me suis rendue compte que j’étais complètement passée à côté d’une série historique, ou period drama cette année, obnubilée que j’étais par Downton Abbey. Mais, en janvier, sur la BBC, était diffusée Call The Midwife, série concurrente directe de la star d’ITV et qui a même réussi à faire plus d’audience qu’elle lors de la diffusion de son quatrième épisode. Je profite donc de l’accalmie hivernale des séries pour rattraper mon retard…

Nous nous retrouvons dans l’est de Londres, les quartiers pauvres, en 1957. Jenny Lee vient d’obtenir son diplôme de sage-femme et vient officier à la Nonnatus House, où se côtoient infirmières et religieuses. La jeune femme, un peu naïve, va découvrir les conditions déplorables de vie et d’hygiène des populations les plus défavorisées et se retrouvera vite dépassée par les situations aussi rocambolesques que dramatiques dans lesquelles sa nouvelle vie va l’amener.

Créée par Heidi Thomas et s’inspirant des mémoires de Jennifer Woth, cette série dépeint la société anglaise de l’époque, la différence des classes et des mentalités, des progrès en cours de la médecine également, tout ce que ce milieu de siècle va apporter comme changements. Les personnages sont attachants, et bien que la majorité sont des femmes (Jessica Raine, Miranda Hart, Jenny Agutter, Pam Ferris et Judy Parfitt), on est emporté par des moments drôles ou émouvants, tristes ou cocasses. Bien sûr, l’atmosphère est tout de même assez différente de Downton Abbey, il y a moins de personnages et les intrigues ne sont pas les mêmes. De plus, on est plus tourné ici vers le conventionnel et bien-pensant  dans  les leçons de vies que tirent l’héroïne.  Mais on voit que le savoir-faire anglais est similaire : chaque patient ou personnage secondaire est un personnage fouillé, un soin tout particulier est accordé au décors et aux costumes, quoi que les images sont un peu trop propres sur elles, défaut de formatage de la BBC. Le charme opère malgré tout : on se laisse prendre dans l’univers de ces sages-femmes. L’audience ne s’y est pas trompée : la série est renouvelée pour une seconde saison, et il y aura un Christmas Special… même jour, même heure que Downton, sur les deux chaines concurrentes. Les amateurs ne vont plus savoir où donner de la tête !

Pour ceux qui aime les period dramas anglais, je vous conseille de faire un tour par là !

call-the-midwife2

Publicités

2 commentaires sur « Call the Midwife »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s