Happiness Therapy

Le cinéma indépendant américain a fait émergé, depuis quelques années, un genre de comédie romantique assez particulier : la depressivo-romcom. Happiness Therapy, dernier long-métrage de David O. Russell (The Fighter) en est une bonne illustration.

Qu’est-ce qui change, dans ce genre nouveau, par rapport à la comédie romantique classique ? D’abord, le décor. Pas de grands appartements New-Yorkais, pas de robes haute-couture, bref, pas d’étalage d’argent. ici, l’amour n’est pas que pour les riches, et les héros vivent même encore chez leurs parents. Ensuite, les héros en eux-même : plus ils vont mal dans leur tête, mieux c’est. Ainsi, le couple incarné par Bradley Cooper et Jennifer Lawrence n’échappe pas à la dépression, au bi-polarisme, à la nymphomanie, bref, à la douce folie de l’être humain. C’est d’ailleurs dans cette atmosphère légèrement hystérique que se déroule la première partie du film, aussi bavarde mais moins fine qu’un Woody Allen. Difficile alors, au départ, de vraiment s’identifier aux personnages. On sent un côté un poil artificiel au scénario, on sent quelque peu venir les péripéties, la mécanique semble trop bien huilée. Rien de bien méchant, mais on espère qu’on trouvera une bouée à laquelle se raccrocher. C’est au fur et à mesure que l’on se laisse prendre au jeu, qu’on s’attache, quand le film se concentre vraiment sur l’histoire d’un homme et d’une femme, peu importe s’ils sont dérangés ou pas. L’alchimie se met à faire son effet. Car il y a bien une chose qui ne déroge pas dans les comédies romantiques : la fin, qui bien que classique, redonne au spectateur quelques repères. Le casting fait du bon boulot, avec toutes ces nominations aux Oscars, ce n’était pas vraiment une surprise. De là à dire qu’ils le méritent tous… Au final, on sort avec l’impression d’avoir réussi à passer un bon moment et on se dit qu’il y a en effet un peu d’espoir pour tous les névrosés que nous sommes, mais sans considérer le film comme inoubliable.

20343474.JPG-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités

Un commentaire sur « Happiness Therapy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s