Dancing on the Edge

Les anglais n’ont pas fini de nous en mettre plein la vue avec leurs séries historiques. La dernière en date s’appelle Dancing on The Edge, elle est diffusée sur la BBC  et nous replonge dans les années 30 avec glamour et swing.

Pas facile de s’imposer dans la bonne société londonienne en 1930 lorsqu’on est noir et que l’on joue du jazz. Pourtant, c’est le destin fabuleux que va connaitre de Louis Lester Band qui, avec l’aide d’un jeune critique musical et ses connexions, va jusqu’à faire danser les princes. Mais la réalité les rattrape rapidement et plonge le groupe dans une sombre affaire. Crée et écrite par Stephen Poliakoff, c’est avec un visuel léché et une reconstitution brillante que nous sommes plongés dans les intrigues qui secouent le groupe. Si la mise en place est assez simple et le départ un peu cliché (tout le monde est beau, mais tout le monde est mystérieux) , les personnages décollent lorsqu’arrive le succès et les ennuis qui vont avec. Portés par un excellent casting de tête très connu du petit écran britannique (notamment Angel Coulby, l’ex Gwen de Merlin qui change complétement de registre, mais aussi Anthony Head, Chiwetel Ejiofor ou Matthew Goode), le premier épisode sur cinq de 90′ met en place les intrigues en se souciant d’offrir de belles scènes, quitte à creuser les enjeux et faire les révélations plus tard. Mais le boulot est fait : on a très envie de voir la suite !

121225533-tv_380506c

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s