Libéllule et Papillon

Hier soir, fumée blanche au-dessus du Vatican. Émotion palpable. Un nouveau pape sort du chapeau. François, salut ! Deux souvenirs me viennent en tête. Le premier, un poème de Jacques Prévert que me lisait mon père…

Le Pape est mort

Le Pape est mort, un nouveau Pape est appelé à régner. Araignée ! quel drôle de nom, pourquoi pas libellule ou papillon ? Vous n’avez pas bien compris, je recommence.

Le Pape est mort, un nouveau Pape est appelé à régner. Araignée ! quel drôle de nom, pourquoi pas libellule ou papillon ? Vous n’avez pas bien compris, je recommence.

Le Pape est mort, un nouveau Pape est appelé à régner. Araignée ! quel drôle de nom, pourquoi pas libellule ou papillon ?

Jacques Prévert

Le second, un voyage à Rome en amoureux lors d’un magnifique week-end de la Toussaint. Hasard d’horloge et de calendrier, nous faisions la queue le dimanche à midi pour nous confronter aux anges géant de la Basilique Saint-Pierre quand la foule amassée s’est tournée vers l’une des fenêtres d’un haut bâtiment adjacent. Nous ne pouvions voir l’homme en blanc, mais nous l’avons entendu bénir la foule, et nous avec. « Grazie Papo ! »

Maintenant, je sais que la prochaine fois que j’entendrai parler de pape, de Vatican, ce sera dans la saison 3 de The Borgias, diffusée sur Showtime à partir du 14 avril. Autre temps, autre mœurs…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s