Doctor, what’s wrong ? Doctor ?

Cela fait maintenant quatre épisodes que la deuxième partie de la saison 7 de Doctor Who a recommencé. On avait donc dit au revoir aux Ponds durant l’épisode 5, croisé une première fois la nouvelle compagnon Clara dans l’épisode 1, puis à nouveau dans le Christmas Special. Dans les deux épisodes, Clara a déjà conquis les cœurs et surtout celui du Doctor. Rien de plus normal alors que celui-ci la cherche activement et la retrouve avec un bonheur tout enfantin et une nouvelle énergie dans l’épisode 6, The Bells Of Saint-John. Malheureusement, Clara ne suffit pas…

Beaucoup d’espoir repose sur cette moitié de saison, car on a souvent été déçu ces derniers temps de la direction générale prise par Doctor Who et surtout des derniers épisodes d’Amy et Rory. Clara était censée apporter une nouvelle fraicheur mais aussi, croyait-on, relancée une intrigue profonde, un fil rouge tout au long de la saison et dont le dernier épisode, The Name of The Doctor, devrait être la magnifique apogée. On attendait de Moffat qu’il se relance dans une mini-saison 5 qui nous explose le cerveau de complexité et de génie. Mais pour l’instant, il manque clairement quelque chose à ces quatre épisodes. Les aventures, car ce sont là vraiment de petites aventures, sont certes souvent plaisantes, mais manquent d’une unité forte à l’intérieur même des épisodes. Prenons par exemple le dernier épisode, Hide : on passe très vite d’un fantôme à un voyageur dans le temps à une grosse bête au soit-disant mystère de Clara. Et le Doctor, dans tout ça ? Il saute partout, comme d’habitude, joyeusement mène sa barque. Mais tout cela manque de finesse, vraiment. Clara est toujours aussi sympathique, on aime son intelligence et sa relation houleuse avec le Tardis. Dans The Ring of Akhaten, elle fait autant avancer l’intrigue (pour le coup très faible) que le Doctor, ce qui est plaisant. Mais malheureusement elle ne peut pas empêcher l’air de déjà-vu qui plane dans les mots, les attitudes. Le mystère Pond était mille fois plus fort que le mystère Clara. On manque de lien entre ces deux-là, et surtout d’une évolution chez le Doctor (qui était pourtant claire lorsque Tennant changeait de compagnon…). Bref, vous l’aurez compris, je suis un peu en froid avec mon Doctor favori. Cela ne m’empêche pas d’avoir un nouvel espoir à chaque fois, d’attendre comme une gosse l’épisode 13 écrit par Neil Gaiman ou le Special des 50 ans dont le tournage a commencé. Mais en attendant, j’attends désespérément  que l’étincelle revienne et que Moffat nous montre à nouveau de quoi il est capable… On est toujours plus dur avec ce qu’on aime !

349924--doctor-who-saison-7-2eme-partie-620x0-1

Publicités

Un commentaire sur « Doctor, what’s wrong ? Doctor ? »

  1. Je suis assez d’accord, cette saison 7 manque définitivement de peps… J’ai eu de l’espoir avec les deux premiers épisodes de la reprise, mais Cold Ward et Hide m’ont fait une douche froide… Encore une fois, on constate un défaut très embêtant dans le show-running de Moffat : aucun des épisodes ne fait avancer la trame de la saison, sauf ceux de Moffat. On a quelques tous petits éléments lancés à droite à gauche, et souvent répétés d’un épisode à l’autre, et c’est tout. Forcément, dans ces conditions, c’est impossible d’avoir un fil rouge ou même une évolution dans la série…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s