Le Passé

La cuvée cannoise 2013 commence sous de bons augures. Cette semaine est sorti dans les salles en même temps que sa projection au Festival le dernier film d’Asghar Far­hadi, Le Passé. Drame surprenant et fort, ce long-métrage nous embarque au cœur d’un triangle de personnages à l’heure des révélations.

Bérénice Bejo incarne magnifiquement Marianne, française qui fait revenir de Téhéran son ex-mari (l’inconnu et délicat Ali Mosaffa) pour qu’il signe les papiers du divorce afin qu’elle puisse se remarier avec son nouveau mec (Tahar Rahim). Ce dernier est cependant toujours marié, sa femme étant dans le coma depuis des mois à la suite d’une tentative de suicide. Le récit, qui s’étale sur quelques heures, quelques jours, condensé mais pleins de rebondissements, va nous faire découvrir les raisons du geste de cette femme, présence qu’on ne voit jamais mais dont l’acte a des conséquences sur tous les personnages. On s’étonne, au début, de la simplicité de ce qu’on nous présente, mais très vite la très belle réalisation nous embarque dans le noeud des relations entre une mère qui se cherche, le poids de la culpabilité d’une fille, le retour du mari et les confrontations, les silences. C’est un film très fin, quoi qu’un peu long, que le réalisateur iranien nous livre. Un beau film qui ferait, ma foi, une bonne palme d’or.

IMG15

Publicités

Un commentaire sur « Le Passé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s