Chagall, entre guerre et paix

La longue vie du peintre russe Marc Chagall, qui s’étend tout au long du XXe siècle, fut marquée par beaucoup de moments de douleurs, personnelles ou collectives : guerres, exil, décès. L’exposition qui lui est consacré en ce moment au Musée du Luxembourg, Chagall entre guerre et paix, montre comment l’artiste a transformé ses expériences éprouvantes en magnifiques peintures, œuvres d’un exilé qui prône le rêve avant tout.

On retrouve dans les tableaux de Chagall, quelque soit la période de sa vie, des thèmes récurrents : sa ville natale de Vitebsk en Russie, la religion ( juive et catholique), la mariée, les animaux. Loin d’être accessoire, ce figuratisme d’avant-garde est toujours une mise en scène de l’artiste. La réussite de cet exposition est de nous montrer combien Chagall se livre dans ses toiles, comment (en les reliant avec les périodes de sa vie et les lieux où il les a peintes) sa curiosité, ses peines, son amour et ses blessures, de sa propre histoire comme celles de son époque, se retrouve dans le moindre dessin, la moindre illustration. Si elle n’est pas très grande, l’exposition offre un panorama assez large pour vraiment apprécier cette plongée dans l’univers d’un des plus grands artistes du XXe siècle. Pour aller la découvrir, c’est par ici.

le_reve_large

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s