The Slap

Parfois, il ne suffit pas de grand chose pour qu’une famille ou des amis se déchirent. D’une gifle, par exemple. C’est ce que raconte la série australienne The Slap, diffusée sur Arte depuis jeudi.

Cette mini-série de huit épisodes, adaptée d’un roman éponyme de Christos Tsiolkas, nous raconte les conséquences d’une claque asséné à un enfant insupportable par un adulte qui n’est pas son père – qui n’est même pas de sa famille. C’est en effet lors du barbecue anniversaire d’Hector que son frère corrige le petite garçon d’un de ses amis. Les parents de l’enfant meurtri veulent alors ses venger et entraîne avec eux tous les membres présents lors de la fête à se confronter aux idées des autres mais aussi à leur propre défaut. Chaque épisode prend un point de vue différent, ce qui donne à l’analyse des personnages une profondeur nouvelle, au delà des apparences. Puis se pose une question cruciale, pour le spectateur : de quel côté sommes-nous ?

Très finement écrite pour un casting assez remarquable, cette série nous entraîne dans le quotidien de gens normaux, qui sert de miroir à la société australienne, certes, mais également au comportement de chacun. L’une des meilleurs séries de cette rentrée sur les écrans français.

2011_02_15-The-Slap_0383

Publicités

4 commentaires sur « The Slap »

  1. Je viens de finir toute la saison et vraiment c’est très bien écrit! Toute en finesse, très bien joué, des bons personnages dans lesquels on peut se reconnaître… Très bon concpet, ça fait du bien de voir de la bonne qulité!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s