Helix

La dernière née des séries de science-fiction vient de débarquer aux Etats-Unis, très attendue par les amateurs du genre. Pourquoi ? Parce qu’elle est produite par Ronald D. Moore, créateur de Battlestar Galactica qui a marqué la télévision lors de sa diffusion. Moore revient avec Helix, sur la chaîne Syfy, et plonge dans les secrets d’une base scientifique…

Lors d’un pilote en deux parties, Helix nous dévoile un dispositif et une histoire des plus simples. Dans le huit-clos d’une base où sont conduites des expériences médicales, génétiques et scientifiques, un virus fait son apparition et tue ou transforme les corps atteints, animaux ou humains, en monstres. Une équipe va venir enquêter sur ce qu’il se passe et surtout empêcher que le virus ne se propage à la population entière… tout en comptant bien sûr sur le fait que tous les personnages, bons comme méchants, ont leur secret, leurs objectifs cachés, bref, que rien ne parait simple. On sent l’effort des scénaristes pour injecter un maximum de tension, notamment entre les personnages. Mais tout cela a parfois un peu de mal à décoller. Bien qu’on ne s’ennuie pas, l’intrigue prend son temps et se perd parfois dans les clichés du genre qu’on aurait voulu éviter, et quelques incohérences dans la caractérisation et les réactions des personnages, peut-être à cause de dialogues parfois poussifs. Ce n’est pas grave, mais c’est parfois un peu agaçant, nous sortant de l’histoire. Certes, on sent que la série à le potentiel de se développer et de devenir un parfait divertissement prenant et puissant. On espère juste que les scénaristes trouveront de quoi passer ce petit cran dans les épisodes suivants pour vraiment nous prendre aux tripes et abandonner les côtés attendus et surfaits.

helix_syfy_poster_nuovo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s