How I live now

How I live now est un roman pour jeune adulte, genre encore assez anglo-saxon, écrit par Meg Rosoff que j’ai lu à l’occasion de mon master londonien. A l’époque, j’avais été frappé par un souffle inédit, un récit à la première personne sombre et touchant, celui d’une adolescente vivant une guerre apocalyptique. Aujourd’hui, c’est le réalisateur Kevin MacDonald qui le transpose au cinéma.

Dans un futur proche sensiblement différent, Daisy, donc, arrive chez ses cousins anglais, bien loin de son Manhattan natal. Des gosses livrés à eux-même alors que les parents sont absents. Le film se concentre sur le côté très adolescent de l’histoire, sur un premier amour qui manque malheureusement de chaire et de finesse à l’écran. Ce qui nous tient, c’est le personnage torturé de Daisy, qui va se révéler plus forte que tous quand explose une bombe nucléaire au-dessus de Londres et que la guerre fait rage. Malheureusement, on aurait aimé que ce décor post-apocalyptique soit plus présent, plus développé, qu’on comprenne mieux les enjeux auxquels Daisy fait face. Certes, on comprend que son histoire d’amour est ce qui la fait tenir, mais pour se détacher du côté très intimiste qui réussit au livre, il aurait fallu être moins sage et se décoller un peu du roman. Du coup, le film est trop en demie-teinte, trop collé à la romance qui reste plate malgré les efforts de mise en scène. On ne s’ennuie pas, mais on aurait plus envie de suivre ce qui se passe dans le monde que dans le cœur de Daisy : le roman peut se permettre de baigner dedans, mais le film donne du coup l’impression d’être à côté de la plaque.

film-live-570

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s