Vietnamian way of life

Ne s’attendre à rien : voilà la meilleur façon de voyager. Pourtant, nous sommes déjà familiers avec l’Asie du Sud-Est, après un séjour en Thaïlande, Malaisie et Singapour. Mais le Vietnam nous a encore amené plus loin dans notre compréhension du monde qui nous entoure. Pays pleins de paradoxes, entre passéisme et course vers l’urbanisation, entre tradition et ouverture. Voir les Vietnamiens vivre devant nos yeux, manger, prier, conduire (!), nous entraînant parfois dans leur monde, nous laissant parfois pantois et emplis d’interrogation. On m’a dit un jour qu’on ne revenait pas tout à fait la même personne de chacun de nos voyages : c’est en tout cas très vrai pour le Vietnam.

Nous avons fais pas mal d’étapes dans notre périple. Saïgon, Hanoï, Ha Long Bay, Hué, Hoi An, Nah Trang, Mui Né : pas une ne se ressemble. Entre frénésie de la circulation des millions de scooters dans les grandes villes et les maisons traditionnelles et rue des métiers où l’on voit encore des forgerons à l’œuvre, on peut soudain se retrouver dans la tranquillité d’un temple aux milles couleurs ou au milieu des tombeaux des empereurs sans s’en rendre compte. À chaque destination ses délicieuses spécialités culinaires. Pourtant, si le décors toujours magnifique peut prendre milles facettes, passer de plages de sable fin à des centaines de rochers éparpillés dans une eau bleu roi, s’il y a une chose qui ne change pas, ce sont les Vietnamiens.

C’est bien simple : c’est par le sourire que tout fonctionne dans ce pays. Du remerciement à la négation, même quand on hausse le ton ou quand on est vraiment surpris par les gestes altruistes, il suffit de sourire et tout ira bien. Surtout quand le seul moyen de communication reste les gestes et quelques mots d’anglais baragouinés. Les Vietnamiens peuvent être un peu trop insistants, nous paraître bien malpolis et sans égard pour les gens autour. Mais pour vivre au Vietnam, pour se faire une place parmi la foule, parmi les milles visages qui se ressemblent, dans un pays où la propagande se voit comme le nez au milieu de la figure, il faut y aller franchement. Bien loin des us et coutumes européens que l’occident a pourtant tenté de leur imposer à une époque bien révolue, ils sont fiers de leur façon de vivre, aussi anarchique qu’elle puisse paraisse. Une chose est sûre : c’est bien l’authenticité qui prime, même au milieu de lieux où affluent les trop nombreuses croisières touristiques, où se développent les resorts à grande vitesse. Là où d’autres pays d’Asie voient dans les touristes des portes-monnaies sur pattes à arnaquer, les Vietnamiens restent gentils, serviables, toujours prêts à donner un coup de main par vrai générosité. Cela donne au pays une couleur unique que n’importe quel voyageur n’est pas prêt d’oublier !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hoi An (54)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s