Films d’avion cuvée 2014

Pour supporter les longues heures de vol qui me séparent souvent de mes destinations estivales, je me console toujours à l’idée que je vais pouvoir rattraper les films que j’ai loupé au cinéma. Cette année n’a pas fait exception ! Voilà donc les longs-métrages que j’ai regardé cette année…

Wish I was here (Le rôle de ma vie) : de Zach Braff, avec Zach himself, Kate Hudson, Josh Gad,… Bien trop longtemps après Garden State, Braff nous emmène dans une histoire très personnelle, dans son intimité : comment réagir lorsqu’on se retrouve, à la trentaine bien passé, sans arriver à réaliser ses rêves de comédien, à devoir prendre soin d’une famille et faire face à la mort d’un de ses parents ? Avec toute la poésie et la loufoquerie dont il est capable, Zach dépasse rapidement les premières impressions un peu faciles de son histoire pour réussir à nous toucher au plus profond.

The Lego Movie : de Phil Lord et Chris Miler. Incroyable mais vrai : un film de légo qui raconte une histoire de légo dans un monde de légo hyper bien foutu, avec ce qu’il faut de dérision et de second degré, d’invention délirante et vraiment drôle. On s’attend à rien, on est plus qu’agréablement surpris, on devient vite fan d’Emmet, anti-héros joyeux, clamant avec lui qu’Everything is Awesome.

The Two Faces of January : de Hossein Amini avec Kristen Dunst, Viggo Mortensen, Oscar Isaac. Dans la lignée du Talentueux Mr Ripley, on retrouve l’ambiance un peu particulière des thrillers plus psychologiques et intimes de Amini. Ainsi, un jeune américain jouant aux guides touristiques en Grèce rencontre un couple de compatriotes à priori riche et heureux. Mais il ne faut pas se fier aux apparences… un meurtre les entraine dans une fuite sans fin. Bien interprété mais au rythme un peu bancale, assez classiquement réalisé dans le genre qu’il a déjà instauré, ce long-métrage fait le job sans pour autant être inoubliable.

Grace of Monaco : de Olivier Dahan avec Nicole Kidman, Tim Roth,… Non, décidément, Olivier Dahan n’est pas arrivé à dépasser Sissi. En terme de Princesse qui souhaite s’échapper de l’étiquette mais comprend qu’elle a un rôle à jouer dans la politique de son mari, cette Grace n’arrive pas à la cheville de notre Impératrice Autrichienne favorite. On s’ennuie un peu.

New-York Melody : de John Carney, avec Keira Knightley et Mark Ruffalo. Une comédie romantique au cœur de New-York autour d’une songwriter et d’un producteur. Le petit film indépendant américain typique qui serait plutôt une ode à la ville et à la musique qu’une véritable histoire. Sympathique à défaut d’être vraiment marquant.

rs_1024x759-140209090031-1024.The-Lego-Movie-3.jl.020914

Publicités

Un commentaire sur « Films d’avion cuvée 2014 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s