Our Girl

L’art du contrepied. Là où les américains font Band of Brothers, série très réussite sur un bataillon de soldats pendant la seconde guerre mondiale, les anglais ont proposé à la rentrée la série Our Girl. Avec le format un peu étrange d’un pilote/téléfilm suivi d’une saison de cinq épisodes d’une heure, cette série raconte l’histoire de Molly, 20 ans, mal dans sa peau, qui décide de rejoindre l’armée et de partir en Afghanistan.

L’armée est sujet à beaucoup de fictions, surtout avec les récentes guerres au Moyen-Orient. Mais ici, il s’agit de se concentrer sur l’histoire d’un soldat un peu particulier. Celui d’une jeune femme qui se retrouve envoyée dans un bataillon d’hommes, où la franche camaraderie fait vite place au dédain tant que la personne n’a pas prouvé qu’elle était à la hauteur. Le personnage de Molly (Lacey Turner) est touchant, et malgré certains côtés un peu facile ou carte postale d’une armée où tout le monde est beau, on se laisse vite prendre à l’histoire et au suspens – va-t-elle arriver à prouver aux autres et à elle-même qu’elle a trouvé sa place ? Les difficultés du terrain, les rapports aux locaux,… sont exploités de manière assez gentilles, et c’est bien le seul regret qu’on a devant du drama par ailleurs bien fichu. La BBC, grâce à la plume de Tony Grounds, prouve qu’on peut parler de l’actualité en fiction tant qu’elle est encore chaude.

webANXourgirls1ep2

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s