Mr. Turner

Un coucher de soleil sur une mer calme, embrasant le ciel de milles couleurs et faisant se détacher un navire à vapeur flouté. Une tempête dont les gros nuages colériques envahissent les trois quarts de la toile pour renverser un pauvre trois mâts dépassé par les flots. Ces toiles sont visibles gratuitement dans un musée ouvert à tous (la National Gallery à Londres), comme le voulait leur peintre, J. M. W. Turner. C’est une des multitudes de petites choses que l’on apprend dans le dernier film du cinéaste anglais Mike Leigh, Mr Turner.

Ce film, retraçant les 25 dernières années de la vie du peintre, ne se veut pas biopic classique. Pas de narration linéaire, pas d’explications poussives ni poussées sur les personnages qui traversent la vie d’un génie de la couleur qui lui même est incarné par Timothy Spall, jouant à fond la carte de la laideur, de la difformité, un carcan à l’intérieur duquel l’artiste cache ses peines et ses coups durs. Façade, certes, mais le talent transcende la laideur et Mike Leigh s’ingénie à nous rendre Turner touchant. Le petit soucis, c’est qu’avec presque 2h30 de film, le spectateur, quoi qu’émue par la beauté de l’image travaillée avec soin, ne peut s’empêcher de sortir du tableau à certains moments, lorsque Turner va rendre visite à des gens qu’on ne connait pas ou bien, tout simplement, lorsque son attitude nous dépasse. Les moments de pur contemplation sont rares, et on apprécie de le voir à l’Académie ou alors avec sa logeuse et seconde maitresse, délicieux personnage de femme. Mais à d’autre moment, où l’on ne sait pas où l’on est ni ce que Turner vient y faire, entre les mécènes et son attitude avec sa nièce par alliance. Bref, le film est vraiment très beau, et on ne peut s’empêcher d’y voir un parallèle avec le métier de cinéaste. Mais on aurait apprécié un film plus condensé et parfois plus clair, là où Leigh reste dans l’obscur. En tout cas, le prix d’interprétation masculine reçu à Cannes par Spall est amplement mérité.

url

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s