Top 10 Cinéma 2014

Il est arrivé, le joyeux temps des bilans de fin d’année ! Cette semaine, dernière avant la trêve de Noël, sera comme la tradition le veut un petit récapitulatif de ce que j’ai vu de mieux sur les écrans cette année. Bien sûr, ceci est un classement complétement subjectif, hein !

Cette année cinéma aura été un petit peu plus foisonnante que l’année dernière, ayant repris avec plaisir le chemin des salles plus souvent. Mais je ferais encore mieux l’année prochaine ! En attendant, je n’ai pas eu trop de mal à trouver un top 10…

Her : Si je place le film de Spike Jonze en première position, c’est tout simplement parce que cette histoire d’amour entre un homme très seul et une intelligence artificielle est belle, juste, émouvante et raconte beaucoup de choses sur notre société actuelle.

Grand Budapest Hotel : Wes Anderson nous a présenté un très bon cru cette année, l’histoire fantaisiste, drôle et ancré dans le son style d’un hôtel au fin fond de l’Europe de l’Est, de son propriétaire et son valet.

Twelve Years a Slave : s’il est distingué comme un film 2013 par les américains, le dernier film de Steve Mc Queen a une place dans mon classement – une superbe fresque sur l’esclavage, un film hollywoodien presque classique et très réussi.

Boyhood : en faisant ce top, je me suis rendue compte avec horreur que je n’avais pas fait de note sur Boyhood ! Pourtant, ce film qui retrace la vie d’un garçon de l’enfance à la sortie de l’adolescence, tourné pendant 12 ans en suivant les comédiens alors qu’ils grandissent, est une tranche de vie très réussie, on a l’impression de voir grandir un ami ou parfois nous-même.

Mommy : Le film de Xavier Dolan a démocratisé le réalisateur à juste titre. Le film est bruyant, dérageant, plein d’énergie, puissant, bref, c’est la marque d’un style qui bouscule le cinéma et qui fait du bien.

Insterstellar : le blockbuster de l’espace de l’année est une sacrée réussite visuelle mais aussi, malgré les quelques défauts, d’une belle histoire de connexion entre l’espace, le temps et la gravité, et le futur de l’Homme.

Lego movie : c’est le film d’animation de l’année. C’est fun, joyeux, bourrés de références, avec des personnages bien loufoques, bref, c’est légo et c’est Awesome !

Maps to the Stars : j’ai un peu hésité à mettre le dernier Cronenberg dans ce top 10, mais je garde un souvenir fort de ma séance de cinéma, plongée dans les méandres des déviances d’Hollywood – sujet certes pas très original mais traité à l’extrême.

Wish I was here : dans la série des retours attendus, Zach Braff a mis du temps à nous livrer son dernier film, très autobiographique, à la fois facile mais très touchant, décalé et drôle, qui mérite d’être mis en avant.

Les Combattants : il fallait bien qu’il y a un film français ! Je me suis décidé pour ce petit film de Thomas Cailley, une histoire d’amour par comme les autres, justement menée, la révélation de plusieurs talents.

url

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s