Wolf Hall

L’histoire des rois d’Angleterre est une source d’inspiration constante pour les scénaristes d’Outre-Manche, en particulier la période des Tudors et du roi Henry VIII. C’est la BBC qui remet le couvert en début d’année avec Wolf Hall en nous offrant un nouveau point de vue sur l’histoire : celui de Thomas Cromwell, conseiller du roi.

Adapté de deux romans, cette mini-série en six épisodes est écrite par Peter Straughan, à qui l’on doit notamment Tinker Tailer Solder Spie (La Taupe). Ici, en s’intéressant à l’ascension de Cromwell, petit avocat qui va diriger l’Angleterre dans l’ombre, Straughan a décidé de mêler la chronologie, de nous donner d’un coup des petites touches par-ci, par-là, d’un tableau complexe. On est devant un récit qui nous paraît parfois n’être que froide politique, parfois drama intense et émouvant. Le meilleur moyen de nous montrer à quel point Cromwell était un homme aux multiples facettes ? Quoi qu’il en soit, on se détache très vite des images encore très présentes de la série The Tudors, ou tout autre period drama de cette veine : ici, le style est assez unique, à la fois rafraichissant et demandant. De quoi ravir les amateurs du genre et ceux qui n’aiment pas les séries historiques qui se rapprochent du soap : ici, c’est tout le contraire, la sensibilité n’est pas raccroché à de l’effusion de sentiments. Et il faut dire que Damian Lewis en Henry et Claire Foy en Anne Boleyn, ça ne se loupe pas (même si on ne les voit pas très souvent).

10287959-1.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s