Soeurs

Une nouvelle œuvre de Wajdi Mouawad, c’est toujours la promesse de ressentir au plus profond de soi la peine, la douleur, la beauté et le pardon. Sa trilogie Littoral, Incendies et Forêts traitaient l’indicible avec une humanité poignante. Son premier roman, Anima, est une oeuvre unique, dure et époustouflante. C’est avec une nouvelle série qu’il revient : après Seuls, c’est Soeurs qui nous plonge encore une fois au cœur des thèmes récurrents de l’artiste.

Geneviève Bergeron est médiatrice. Les conflits, ça la connait. Alors qu’elle va donner une conférence à Ottawa, elle se fait prendre dans une tempête de neige et doit rester à l’hôtel. Mais, cette nui-là, elle va découvrir qu’elle est au bout du rouleau, que la coupe est pleine et qu’il est temps de régler les secrets et non-dit qui la pèse… et elle sera sauvée par une autre femme. Depuis quelques temps, la question des indiens natifs et de la façon dont le gouvernement canadien a traité leurs enfants parcourt l’oeuvre de Mouawad, se mêlant à l’histoire du Liban, s’inscrivant encore et toujours dans la question du lignage et de la généalogie. Nous portons tous le poids des horreurs qu’ont vécu nos parents, nous génération épargnée de trop de conflits. Comment alors faire avec les colères, les haines, les non-dits, les remords qui nous tombe dessus ? Soeurs remue encore et toujours ses questions, de manière peut-être un peu moins forte et prenante que dans d’autres oeuvres de Mouawad mais avec autant d’efficacité, et une mise en scène innovante, portée par la superbe performance d’Annick Bergeron, actrice que connait bien Mouawad. Un nouveau pari gagnant, et l’envie de vivre et de ressentir, toujours.

fd

 

 

Publicités

Un commentaire sur « Soeurs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s