The Man in the High Castle

Les grands auteurs de science-fiction, de dystopie ou autre dérivé étrange de notre monde se sont tous fait damer le pion par Philippe K. Dick. Pourtant, le concept de The Man in the High Castle (Le Maitre du Haut Chateau) est tout simple : que se serait-il passé si les nazis et leur allié japonnais avait gagné la guerre ? Ce roman vient d’être adapté en série par le scénariste/showrunner Franck Sponitz. La première saison est diffusée sur Amazon et une seconde saison est en chemin.

Après avoir vu le pilote de la série, beaucoup de choses intriguent. Tout d’abord, l’ambiance, qui semble pour l’instant primer sur le récit, est un mélange de reconstitution historique et d’éléments déplacés, n’étant pas censé être là où ils sont. Ce décalage crée un malaise, assez semblable à ceux des rêves, ou plutôt des cauchemars. C’est étrange, mais on en redemande, car c’est assez fascinant. Ensuite, il est étrange de se voir présenter pleins de personnages de manière assez détachée pour le moment. L’héroïne, qui entre dans la « résistance », est assez simple à identifier. Mais les autres personnages semblent assez flous, tous avec des intentions cachées, comme si, encore une fois, quelque chose n’était pas tout à fait cadré. Du coup, on a un peu de mal à s’identifier avec eux pour le moment, mais on tout de même très envie de savoir où tout cela nous emmène, car on sent qu’on ne nous dit pas tout.

The-Man-in-the-High-Castle-Saison-1-600x400

Publicités

Un commentaire sur « The Man in the High Castle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s