One day at a time

Les sitcoms tournent souvent autour de deux grandes thématiques. Je suis plutôt habituée à regarder celles tournant autour de l’amitié, des trentenaires, Friends, Big Bang Theory et compagnie. Mais il y a aussi celle autour de la famille, qui jusqu’à présent n’était pas vraiment mon truc. Jusqu’à ce que Netflix remette au goût du jour une sitcom américaine des années 80 : One day at a time (Au fil des jours). Je ne m’attendais pas à autre chose que le récent retour de La Fête à la Maison, qui m’ennuie profondément… et j’avais tord.

Dans One day at a time, il n’y a en apparence rien d’extraordinaire. Une mère célibataire, ancienne infirmière de l’armée, doit se débrouiller pour élever ses deux enfants ados avec l’aide de sa mère qui vit de ses racines cubaines. Elle peut compter sur l’aide du propriétaire de son appartement en cas de pépin. Cette joyeuse troupe traverse les petits soucis de la vie, normale, quoi. Mais voilà, il y a quelque chose en plus, ici. Est-ce par les thématiques assez engagées que la série aborde en ces temps troublés (féminisme, immigration, homosexualité,…) ou bien parce que les comédiennes (Justina Machado et Rita Moreno en tête) sont particulièrement fantaisistes et touchantes ? Surement un savant mélange des deux, qui fait que One day at a time devient vraiment attachante. Elle se dévore en un rien de temps, et on se retrouve à avoir hâte de retrouver un peu de magie cubaine dans nos journées.

one-day-at-a-time1-620x400

Publicités

Un commentaire sur « One day at a time »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s