Happy 2019 !

Voici 2019 qui commence ! Je vous la souhaite pétillante, réjouissante, gratifiante, aimante, lumineuse. Et tellement plus !…

Le choix des mots est toujours difficile lors des vœux, tellement représentatif de notre état d’esprit du moment, de nos envies et de nos besoins. Alors je vous souhaite surtout une année 2019 qui réponde à vos rêves et vos besoins profonds, que ce soit de calme ou d’action, de solitude ou d’entourage, de se retrouver ou de partir. Ecoutez-vous, écoutez les autres, écoutez le monde, retrouvez l’harmonie. Allez loin, restez tout proche. Il y a un temps pour tout : trouvez le votre !

Publicités

Interview à propos de Séquences7

Jeean-Marie Roth, scénariste et théoricien du scénario, m’a interviewé dans le cadre de son blog devenezscenariste.com

Voici ce que ça donne, pour en savoir plus sur l’association et un peu sur moi aussi ! Merci à lui pour cette opportunité et à Edouard Blondeau derrière la caméra !

 

Happy New Year 2017

Chers lecteurs de tous horizons,

Dear readers from everywhere around,

Je vous souhaite une merveilleuse année 2017, que nous la décidions dans la paix, la joie, la bienveillance et le partage, droit devant !

Parce qu’il le dit si bien, cette année encore :

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. » J. Brel

voeux-2017

Summer Break, here we go !

Bien chères lectrice, bien chers lecteurs,

Mon tour est venu de déclarer ouvert le Summer Break 2016 !

Quelques semaines de repos pour mon blog et mon cerveau.

Comme à mon habitude, je serai vraiment très peu joignable, digital detox oblige !

Rendez-vous le 7 septembre !

Bonne fin d’été à tous, profitez !

beach-grunge-hipster-ocean-Favim.com-706558

Et le petit cadeau bonus parce que je ne m’en lasse pas :

Here we go again !

Je vous avez bien dis que je reviendrai avec un nouveau blog !

Bon, certes, j’ai mis un peu plus de temps que prévu… mais c’est un beau lifting d’anniversaire, non ?

Pour ceux d’entre vous qui connaissent la maison, vous devriez vite vous y retrouver. Mais désormais, les annonces professionnelles seront (je l’espère) par égale avec les critiques en tout genre, les séries en premier lieu of course !

Mais le changement le plus important est l’adresse du blog : si celui-ci continue de s’appeler My Pen, My Screens, My Friends, l’adresse est désormais un beau clemencelebatteux.com ! Comme ça, plus d’hésitation.

Voilà, j’attends avec impatience vos avis et vous dis à très vite pour les prochains postes !

blog

My Pen, My Screens, My friends a 4 ans !

Le 21 mars 2012, il y a quatre ans, qui paraissent hier, qui étaient une éternité, je publiais mon premier billet sur My Pen, My Screens, My Friends. J’ai longtemps brainstormé pour trouver un titre qui, à l’époque, me correspondait. Une bannière qui, en son temps, me représentait. Des catégories que je me sentais de remplir avec verve et application.

Mais ceux d’entre vous qui me suivent depuis un moment savent deux choses :

  • Je ne blog pas depuis 4, mais depuis…. 12 ans !! Mon premier billet de blog, j’avais 16 ans. bien sûr, à l’époque, pas question de scénario. Mais de cinéma, si. En mode groupie, je l’avoue… j’étais peut-être un peu en avance sur mon temps et, grâce à une veille de mon grand frère, je m’éloignais direct des skyblog pour, déjà, savoir utiliser un FTP et autre joyeuseté.
  • Ma devise, quand il s’agit de mes blogs, a toujours été une référence don juanesque, s’appliquant à l’internet et notre génération de manière encore plus frappante aujourd’hui : tout le bonheur du monde est dans le changement. C’est étonnant, d’ailleurs, que j’ai gardé ce blog pendant 4 ans sans en changer grand chose !! Un record…

Pour ces deux raisons, il va y avoir un peu de changement dans le coin. Pour être honnête, j’ai même hésité à tout arrêté. Manque de temps pour écrire et pour voir de nouvelles choses, manque d’inspiration aussi parfois, des points d’impression d' »à-quoi-bon » qui viennent roder dans les parages… Mais voilà, quand je rencontre des nouvelles personnes, ils mentionnent souvent ce blog. Quand je vois mes amis, ils ne me font jamais autant plaisir qu’en me disant « ah oui, j’ai lu ça sur ton blog, on a regaré/vu/écouter/lu! ». Et puis, pour être honnête, maintenant, c’est un peu dans mon sang, marqué dans mon DNA. Enfin, côté très pratique de la chose, professionnellement, avoir une page perso qui raconte mon travail, là où j’en suis, ce que je fais,… c’est un vrai plus qu’il serait bête de laisser de côté par, disons-le, flemme.

Du coup, je me dis qu’en commençant par un sacrée coup de ménage, ça aiderait surement ! Du changement, oui, mais en gardant dans l’esprit que rien ne se perd, tout se transforme.

Mais pour ça, chers lecteurs, j’ai aussi besoin de savoir ce qui vous plait, ce que vous aimerez voir rester, partir, s’améliorer… plus de séries ? moins de nouvelles ? deux parties séparées, pro et blog ? J’ai ma petite idée, bien sûr, mais je suis une grande curieuse !

Dîtes-moi tout.
Puis laissez-moi un petit mois.

Et le 22 avril, vous verrez un blog, non pas tout nouveau, mais tout neuf !

PicMonkey-Collage

Répétition.

En cette année 2016, j’ai envie de vous proposer une petite nouveauté sur ce blog : une fois par mois, je vais poster un petit texte, une mini-nouvelle. Ces textes seront écrits dans le cadre du développement d’un de mes scénarios – sans que vous ne sachiez lequel, pour l’instant ! J’espère que ça vous plaira !

Il ne regardait même pas ses doigts. Il ne tapait même pas le rythme avec son pied. Heureusement que les danseurs, en combinaisons rouges et noirs, connaissaient l’enchaînement par cœur. Après tout, cela faisait au moins la dixième fois qu’ils répétaient le morceaux, traversant la scène avec des sauts joyeux et des portés gracieux. A ce rythme là, Paul le jouerait dans son sommeil. Il s’exécutait de manière tellement automatique que Laura était persuadée qu’il était dans la lune. Il ne faisait jamais vraiment attention à ce qui se passait autour de lui, d’ailleurs. Il lui jetait bien quelques regards de temps en temps, mais elle s’efforçait de l’ignorer. Elle fouillait sa mémoire pour trouver des histoires à retranscrire dans son journal intime, pour ne pas avoir à lever le nez de son cahier pour regarder la scène. Le piano noir s’y fondait comme une panthère dans la nuit. Le t-shirt blanc de Paul, assis sur son tabouret derrière l’instrument, brillait de contraste. Il releva les yeux et croisa le regard de Laura. Elle se força à le soutenir quelques instants avant de baisser les yeux sur son journal et de se remettre à écrire, comme si elle ne le voyait pas vraiment, comme si elle ne faisait que réfléchir. Mais elle sentait le poids de ses yeux, toujours là. La musique se finit. Son père, assis sur un fauteuil non loin d’elle, se redressa. « Allez, une dernière fois ! » lança-t-il pour la dixième fois. Elle leva les yeux au ciel et le maudit silencieusement. Paul recommença à jouer avec un petit sourire mesquin sur les lèvres. Non, décidément, il avait décidé de faire tourner Laura en bourrique, et elle était bien décidé à se venger.

Happy New Year 2016 !

Chers lecteurs, quoi que l’on ai pensé de 2015, il est temps d’avancer, d’aller de l’avant ! Alors je vous souhaite une très bonne année 2016 à tous, avec quelques mots de Jacques Brel. Enjoy !

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. »

Voeux 2016

It’s time to put your ho ho ho on !

Nous n’aurons peut-être pas beaucoup, voir du tout de neige à Noël, mais cela ne m’empêchera pas d’aller faire un petit tour à la campagne !

Alors pour ces quelques jours de 2015 qu’il nous reste, chers lecteurs, faîtes le pleins de séries au coin du feu, riez avec les gens que vous aimez, diffusez toute la chaleur et l’amour que vous pouvez. Allez, on se revoit en 2016 !

Très joyeuses fêtes à tous !

merrychristmas-banner.jpg

It’s summer holidays time !

Il y a des choses sacrées dans nos habitudes. Pour moi et mon +1, notre voyage d’été à l’autre bout du monde en fait parti. Ceux qui me suivent depuis longtemps savent qu’au mois d’août, me trouver est compliqué, car je fais une cure de désintox digitale forcée par des frontières bien réelles.

Cette année encore, et dés demain, je m’envole pour loin ! Le blog se met donc en pause le temps d’un voyage… Où donc, vous vous demandez ?… réponse le 1e septembre, dans ma note de rentrée !

D’ici là, profitez bien de l’été ! Et ne regardez pas trop de séries… 😉

 

61431829883118877b3b51ce025ebac2