States of Grace

Un des conseils d’écriture qu’on nous donne souvent, c’est de commencer par écrire sur ce que l’on connait. Bien que controversé et décrié par beaucoup, cette recommandation s’est avérée payante pour le réalisateur Destin Cretton. Dans son premier film, States of Grace, il raconte le quotidien d’un foyer pour mineurs défavorisés, genre d’établissement dans lequelLire la suite « States of Grace »

Publicité

Maps To The Stars

Le Festival de Cannes s’est terminé samedi soir avec son lot d’inattendu dans le palmarès.  Après avoir commencé à visionner les premiers films en compétition qui sortent sur les écrans, une chose est sûre : Julianne Moore n’a pas volè son prix d’interprétation féminine pour sa performance dans le dernier film de David Cronenberg, MapsLire la suite « Maps To The Stars »

Last Days of Summer

Jason Reitman est de ces réalisateurs au style qu’on croyait connaitre. Évoluant dans la comédie dramatique souvent grinçante et ironique, (Thank You For Smoking, Young Adult), il change complétement de genre avec son nouveau long-métrage, Last Days of Summer, avec plutôt du succès. Dans ce mélo, donc, on suit lors d’un long week-end de finLire la suite « Last Days of Summer »

All About Albert

Lorsqu’on crois l’affiche de All About Albert dans le métro, le beau sourire timide de James Gandolfini saute aux yeux, nous attire irrémédiablement. Décédé l’an dernier, laissant un grand vide, l’acteur célèbre pour avoir incarné Tony Soprano nous revient dans un film posthume écrit et réalisé par Nicole Holofcener. Si revoir l’acteur est l’argument quiLire la suite « All About Albert »

20 Feet from Stardom

Je vous parle rarement de documentaire sur ce blog, pour la bonne raison que je n’en regarde pas beaucoup. Pas assez, même : ils passent d’ailleurs souvent inaperçus aux affiches des cinémas. Mais j’ai tout de suite été attirée par 20 feet from Stardom, non seulement pas sa nomination/son couronnement aux Oscars, mais simplement parLire la suite « 20 Feet from Stardom »

How I live now

How I live now est un roman pour jeune adulte, genre encore assez anglo-saxon, écrit par Meg Rosoff que j’ai lu à l’occasion de mon master londonien. A l’époque, j’avais été frappé par un souffle inédit, un récit à la première personne sombre et touchant, celui d’une adolescente vivant une guerre apocalyptique. Aujourd’hui, c’est leLire la suite « How I live now »

Saving Mr. Banks

Le film Mary Poppins a bercé mon enfance, comme beaucoup d’autres. Je me le suis passée en boucle les jours de maux divers qui empêchaient d’aller à l’école, je connais encore les chansons par coeur… bref, l’effet d’un film de Disney, quoi. Je ne pouvais donc pas passer à côté du film Dans l’ombre deLire la suite « Saving Mr. Banks »

The Grand Hotel Budapest

Si vous ne connaissez pas le style particulier du cinéma de Wes Anderson, vous passez sans doute à côté d’un des plus grands cinéastes du moment. Certes, son avant-dernier long-métrage, Moonrise Kingdom, m’avait laissé un petit goût de déception du fait même de l’histoire. Mais dans son dernier film, The Grand Hotel Budapest, la déceptionLire la suite « The Grand Hotel Budapest »

Dallas Buyers Club

Cette année, les Oscars ne se sont pas trompés. Si j’en étais déjà persuadée avec les récompenses techniques pour Gravity et l’oscar-saint-graal du meilleur film pour 12 Years A Slave, j’en ai eu la confirmation en voyant Dallas Buyers Club. Le film du canadien Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y) a été couronné des deux oscars de meilleursLire la suite « Dallas Buyers Club »