Top Série 2018

A l’heure de ce qu’on appelle le « Peak TV », soit une production mondiale massive de séries télévisées, je suis partagée. D’un côté, avouons-le, it’s good for business ! En tant que scénariste, il est bon de savoir que la demande de séries, ou « contenus » comme on dit dans le milieu, est au plus haut, cela assure du travail pour quelques années encore. Mais d’un autre, mon petit coeur de sériphile souffre : tant de bonnes séries à voir, si peu de temps ! Le peu de billets sur des nouvelles séries le confirme : je n’ai vraiment plus le temps de tout voir, suivant à la fois les séries au long cours, et voulant découvrir les nouveautés, françaises, anglaises, européennes, américaines. Car tout ce petit monde sait y faire, niveau série ! Je ne peux que vous inviter, d’ailleurs, à redécouvrir la fiction française, qui nous a prouvé qu’elle a plus d’une pépite dans son sac, et ce n’est pas finit…

Mais bref, qu’est-ce que j’ai regardé de nouveau et de très bien en 2018 ?

  1. The Terror. (Amazon)
  2. The Marvellous Mrs Maisel (Amazon)
  3. Counterparts (Amazon)
  4. The Bold Type (Amazon)
  5. Here and Now (HBO/OCS)
  6. Killing Eve (Canal+)
  7. Dietland (Amazon)
  8. Bodyguard (BBC/Netflix)
  9. Forever (Amazon)
  10. Pose (HBO/OCS)

Et les frenchy, alors ?

  1. Skam la série (France 4/ Francetv.slash) [Bon, ok, c’est parce que j’ai participé à l’écriture, mais tout de même, des séries ados comme ça en France, on en fait peu!]
  2. Les Bracelets Rouges (TF1)
  3. Hippocrate (Canal+)
  4. HP (OCS)
  5. Plan coeur (Netflix)
  6. Baron Noir saison 2 (Canal+)
  7. Le bureau des légendes saison 4 (Canal+)
  8. 10% saison 3 (France 2)
  9. Versailles saison 3 (Canal+)
  10. Loulou / Les engagés (Arte creative/Studio 4) [Plus généralement, n’oubliez pas de regarder les séries digitales!]

Et vous, vous avez regardé quoi cette année ?


Publicités

The Man in the High Castle

Les grands auteurs de science-fiction, de dystopie ou autre dérivé étrange de notre monde se sont tous fait damer le pion par Philippe K. Dick. Pourtant, le concept de The Man in the High Castle (Le Maitre du Haut Chateau) est tout simple : que se serait-il passé si les nazis et leur allié japonnais avait gagné la guerre ? Ce roman vient d’être adapté en série par le scénariste/showrunner Franck Sponitz. La première saison est diffusée sur Amazon et une seconde saison est en chemin.

Après avoir vu le pilote de la série, beaucoup de choses intriguent. Tout d’abord, l’ambiance, qui semble pour l’instant primer sur le récit, est un mélange de reconstitution historique et d’éléments déplacés, n’étant pas censé être là où ils sont. Ce décalage crée un malaise, assez semblable à ceux des rêves, ou plutôt des cauchemars. C’est étrange, mais on en redemande, car c’est assez fascinant. Ensuite, il est étrange de se voir présenter pleins de personnages de manière assez détachée pour le moment. L’héroïne, qui entre dans la « résistance », est assez simple à identifier. Mais les autres personnages semblent assez flous, tous avec des intentions cachées, comme si, encore une fois, quelque chose n’était pas tout à fait cadré. Du coup, on a un peu de mal à s’identifier avec eux pour le moment, mais on tout de même très envie de savoir où tout cela nous emmène, car on sent qu’on ne nous dit pas tout.

The-Man-in-the-High-Castle-Saison-1-600x400

Des pilotes de séries sur Amazon !

Alors que la plateforme de vidéo Netflix nous proposait une nouvelle façon de consommer des séries en nous donnant accès à des saisons entières de ses créations originales, c’est maintenant le service de VOD d’Amazon qui nous invite à une nouvelle expérience sériphile. Le site diffuse gratuitement sur le web 10 pilotes de série à découvrir et à soutenir.

Sur la page « Pilot Season » d’Amazon, on vous propose cinq séries pour enfant et cinq séries pour adultes. Et ils ont décidé de frapper très fort ! Les noms de grands scénaristes et les casting quatre étoiles s’alignent. Ainsi, vous avez les thrillers  The After du créateur d’X-Fils Chris Carter et Bosch de Eric Overmyer (The Wire). Au rayon comédies dramatiques, c’est entre Mozart In The Jungle, de Roman Coppola  et Jason Schwartzman ou Transparent d’un ancien de Six Feet Under, Jill Soloway. Le dernier est Rebels, de Michael Strahan, que je n’ai pas encore vu. Il y en a pour tous les goûts !

Prenez Mozart in the Jungle et Transparent par exemple. L’un se plonge dans le monde de la musique classique à NYC, entre guerre de pouvoir et soap amoureux… c’est un peu Smash mais en mieux, avec des violons, sans chansons et avec Gabriel Garcia Bernal ! On ne reconnait pas forcément la patte de Coppola/Schwartzman, mais il y a du potentiel à faire un drama hyper divertissant. Rien à voir avec Transparent qui se concentre sur une famille que le père réuni pour leur avouer une grande nouvelle. Ici, on est clairement sur le ton second degré, décalé, entre Girls et Family Tree. Des personnages pleins de défaut, a priori tout sauf glamour, mais très attachant. On sent qu’Amazon a voulu, pour la seconde année consécutive, taper fort. Le truc frustrant de l’exercice, c’est qu’on ne sait pas quelle série aura le droit à une suite de saison ! C’est là où c’est malin : on est obligé de donner son avis, et le monde entier devient un panel test. Mais quand on aime les bonnes séries, on se prête au jeu, forcément.

mozart-in-the-jungle-1