The Affair

Certains pilote de série vous conquièrent dès le premier regard. The Affair, la nouvelle série drama de Showtime, créée par Hagai Levi et Sarah Treem, fait son petit effet, non pas par l’histoire qu’elle raconte, mais par le mystère dont un judicieux et jouissif choix de mise en scène l’entoure.

Un père de famille (le toujours excellent Dominic West) part en vacances au bord de la mer avec sa famille nombreuse, chez son beau-père. Se cachant à lui même qu’il frôle la crise de la quarantaine, il rencontre une serveuse (Ruth Wilson) qui semble lui faire de grosses avances… du moins, c’est ce qu’il croit, et ce qu’il raconte au policier qui l’interroge. Seulement, un habile changement de point de vue nous fait nous rendre compte que la vérité dépend beaucoup de celui qui la raconte… ainsi, quand c’est la serveuse qui témoigne, les faits sont différents. Mais alors, s’agit-il d’une « affair » amoureuse, ou d’une « affair » criminelle ? Le spectateur balance sans cesse entre les deux hypothèses, imaginant à chaque fois de nouvelles solutions, aimant tour à tour les personnages, les détestant aussi. On a l’impression que The Slap rencontre True Detective. On n’a qu’une envie : regarder la suite pour comprendre tout les tenant et aboutissant des douleurs qu’on nous raconte. Heureusement, la série sera diffusée sur Canal + bientôt.

1-cable-tv-new-returning-art-gq0u6heo-1tv-the-affair-2-jpg-700x350

Publicités

The Hour is in trouble (saison 2)

Novembre 1957.  L’URSS s’apprête à lancer Spoutnik 2, avec à son bord la petite chienne Laïka. En Angleterre, on y voit un signe inquiétant de l’avancement du bloc communiste en armement nucléaireset on remet en cause la sécurité des populations occidentales. C’est bien sûr par la lucarne du petit écran que les gens s’informent désormais, notamment par l’émission The Hour, premier journal d’information de la BBC. Mais, un an après son lancement, ce n’est plus ce que c’était : le présentateur Hector Madden (Dominic West), devenu vedette, en fait de moins en moins, la concurrence d’ITV se fait sentir, et la productrice Bel Rowley (Romola Garai) doit se battre pour maintenir l’émission à flot. L’arrivée d’un nouveau rédacteur en chef (Peter Capaldi de The Thick of It) va-t-il leur permettre de redresser la barre? Ou serait-ce le retour de Freddie Lyon (Ben Whishaw), journaliste enragé, qui les sauvera?

La seconde saison de The Hour vient de commencer sur la BBC, et déjà cette série historique nous démontre qu’elle n’a rien perdu des qualités de sa première saison. Que ce soit dans l’esthétique élégante de l’univers dans lequel les personnages évoluent, dans les intrigues politiques, journalistiques et personnelles très bien mises en place ou encore par le casting impeccable, The Hour place la barre très haut pour les six épisodes à venir. Les thèmes abordés avec subtilité font quelque part encore écho aujourd’hui. De plus, on apprécie la reconstitution d’un Londres au tournant des années soixante, surtout les quelques images des cabarets de Soho. Bref, c’est un vrai plaisir à savourer quand on aime le style so british dans toute sa splendeur et sa décadence.

Séries Mania : ma séléction

La semaine prochaine, les sériphiles sont à la fête! Le forum des images de Paris présente la troisième édition de son festival dédié à la fiction télé, française et internationale. Des tables rondes, des projections à foison, des rencontres, il y en a pour tous les goûts! Voici une petite sélection des événements du festival à ne pas louper. En plus, c’est gratuit!

N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil au reste du programme : il y a pleins de séries inédites en France dont on peut voir les deux premiers épisodes, des projections du documentaire « Showrunner »,…

LUNDI 16 : Projection des deux premiers épisodes de l’excellente série Games Of Thrones.

MARDI 17 : Rencontre avec Terrence Winter, le show-runner de Boardwalk Empire (dont les deux premiers épisodes de la saison 2 sont diffusés dans l’après-midi)

MERCREDI 18 : Homeland, The Slap, Clash, des projections qui ne vous laisseront pas indifférent

JEUDI 19 : Rencontre avec Dominic West, le bel acteur anglais de The Wire et The Hour ( excellente série projetée juste après)

VENDREDI 20 : découvrez la nouvelle série d’Arte, Ainsi soit-il, et l’équipe de production… à moins que vous ne préfériez percer les secrets de Lost lors d’une conférence de Pacôme Theillement.

LES MARATHONS DU WEEK-END : Le Marathon comédie et le Marathon The Walking Dead saison 2 !