Ecrans de vacances

Le soleil revient, le mois de juin commence, on se dit chouette, enfin, les vacances arrivent à grands pas, on va enfin avoir du temps, sortir prendre l’air. Avoir du temps, c’est bien, ne pas le perdre, c’est mieux. J’ai donc concocté une petite liste de série à voir pendant vos heures de farniente estivale, car soyons honnêtes, vous allez quand même bosser un mois et demie sur deux et rester planter devant la télé quand il fera trop chaud, hein ! Bien sûr, je ne fais ici état que des nouveautés de la saison 2011/2012. Je vous fais confiance pour savoir si la saison 2, 3  ou 4 de vos coups de cœur des saisons précédentes ont été diffusés cette année ! ( Entre autre : The Borgia, Games of Throne, Sherlock, Community, Un Village Français,…)

Awake, à la suite d’un accident de voiture un inspecteur vit dans deux réalités : l’une avec sa femme, l’autre avec son fils… 1e et unique saison : au moins, vous saurez la fin au terme des 12 épisodes !

Once Upon A Time, des personnages de contes de fée emprisonnés dans notre monde sans savoir qui ils sont vraiment.

– Homeland, la meilleur série de cette saison. Rien que de savoir ça, vous le regarderez !

Hell On Wheels, de la poussière, des cow-boys et des indiens, dans le plus pur genre western !

Smash, les coulisses d’une comédie musicale à Broadway assez bien abordé, loin de la niaiserie d’autres séries musicales…

Magic City, à Miamy, dans les swinging 60’s, les aventures d’un patron d’un hôtel de luxe.

Sinon, jetez aussi un coup d’oeil aux suites des séries qui sont diffusées cet été : entre autre, d’Episodes, de True Blood, de Wilfred… mais aussi la nouveauté HBO que l’on attend tous, The Newsroom.

La télé française n’est pas en reste, avec la diffusion sur Arte de la série The Killing (la version danoise) et des adaptations des romans de Jane Austen

France 2 devrait faire l’événement avec sa saga historique de l’été, INQUISITIO, que j’attends avec particulièrement d’impatience. Et il parait que de nouvelles séries jeunesses arrivent également…

Canal + diffusera également Les Voies Impénétrables dans le cadre de la Nouvelle Trilogie.

Bref, il y a de quoi faire !

Et vous, vous allez regarder quoi cet été ?

Publicités

Magic City

Les séries remettant au goût du jour l’histoire américaine se multiplient, et je n’ai pu découvrir la dernière en date qu’il n’y a quelques jours. Magic City porte bien son nom : elle se déroule à Miami, la ville où tout le monde apparaît beau et riche. En cours de diffusion sur la chaine américaine Starz, le pilote demande un petit effort pour se plonger dans l’univers mais donne l’eau à la bouche.

Les apparences sont trompeuses, surtout dans un hôtel de luxe de Miami en 1959, où se croisent les gens de pouvoir : si Frank Sinatra vend du rêve sur scène, le gérant de ce lieu clinquant a du mal à ne pas voir venir le cauchemars, celui d’une mafia envahissante, alors que de l’autre côté du golfe Cuba tombe aux mains de Castro. Et c’est bien ce personnage, le gérant, Ike Evans (Jeffrey Dean Morgan vu dans Grey’s Anatomy) qui se place comme point fort de la série, au centre des intrigues qui se déploient doucement mais surement, et auquel le spectateur s’accroche. Si beaucoup font la comparaison avec le Don Drapper de Mad Men, on peut lui accorder une certaine originalité. Angoissé mais voulant faire au mieux, n’hésitant pas à devenir menaçant mais restant bonhomme, on attend beaucoup de son développement dans la suite de la saison. Ses fils, également, sont des figures un peu déjà vu mais au potentiel non négligeable.

De plus, la série prend son temps pour amener les différents personnages, placer leurs enjeux et essaye de nous amener, dans ce pilote, un peu au-delà du visuel certes réussi mais assez superficiel. Série de mafieux, donc, historique également, mettant un self-made man ayant vendu son âme en avant, on attend de la suite de la série que la finesse prenne le pas sur le clinquant et nous embarque au cœur de la vie de cet hôtel. Sans doute les prochains épisodes seront à savourer non pas avec des pop-corns mais des mojitos bien frappés, pour se mettre complétement dans l’ambiance et se laisser emporter.