CUT – la série

Je suis sûre que, depuis le temps que je vous parle de transmédia, vous avez envie de voir concrètement ce que c’est. Et bien, l’heure est bientôt arrivée pour vous d’en faire l’expérience ! Pour cela, rien de plus simple… il suffira de jeter un oeil à la saison 3 de la série CUT qui sera très bientôt diffusée  sur France Ô !

CUT, c’est l’histoire de Jules et de sa mère Laura qui retournent à la Réunion pour régler leurs histoires de famille et commencer une nouvelle vie… enfin, ça, c’était la saison une. Dans la saison 3, pleins de choses ont déjà changé pour eux. Il y a aussi de nouveaux personnages qui arrivent, pleins de suspens et de rebondissement, bref, du soap, du Plus Belle la Vie exotique.

Mais ma modeste participation comme scénariste sur cette série ne se verra non pas à la télé mais sur internet d’une part, et sur une application mobile d’autre part : c’est ainsi que se décline le transmédia de la série, et tout cela avant le début de la diffusion.

Ainsi, tout le monde pourra suivre les aventures de Jules mais aussi de Lulu, un nouveau personnage, sur leur page facebook, sur l’appli mobile Jules974 que je vous conseille de télécharger si vous voulez profiter pleinement de l’univers de la série, et de la chaine youtube de Lulu. Cette saison 3 révélera toutes les aspérités des personnages principaux dans leurs vies quotidiennes avec leurs coups de gueule, leurs amitiés, leurs amours qui vont marquer les intrigues de ces 70 nouveaux épisodes et apporter une réelle proximité et une intimité sans égale avec  Jules et de Lulu. L’application Jules974, cette saison, sera enrichie par de nouvelles fonctionnalités notamment Instagram où Lulu est très présente.

Plusieurs centaines de statuts, de vidéos, de photos ont été produits par Terence Films, ALP et Bigger than Fiction, écrits par Eline le Fur et moi-même, et mis en scène par Béryl Coutat.

Avec les 70 épisodes de cette nouvelle saison, vous pourrez découvrir Sabine Perrault (Eva), Nadia Richard (Lulu) et Charles Clément (Jean) les nouveaux comédiens de la série et des guests à venir. Ils retrouveront bien sûr Ambroise Michel (Adil), Antoine Stip (Charles de Kervelec), Sébastien Capgras (Jules Park), Julie Boulanger (Laura Park), Emilie Granier (Billie), Vincent Vermignon (Stefan), Benjamin Tribes (Mathis), Youshaa Ravate (César) et Yaëlle Trules (Nine).

La série est réalisée par Stéphane Meunier, Vincent Trisolini, François Bigrat et David Hourregue. La 3e saison a été écrite par Eugénie Dard, Emmanuelle Dupuy, Roman Turlure et Bertrand Cohen.

C’est une co-production ALP/Terence films avec la participation de France Ô, Outre-mer 1ère et TV5 Monde, avec le soutien de la Région Réunion et en partenariat avec le CNC.

Vous savez tout !

Alors rendez-vous à partir du 12 octobre sur la page facebook de Jules et à la fin du mois sur France Ô !

saison3_03

Appels à webséries !

Comme vous le savez surement, je suis de très près ce qu’il se passe dans le monde de la websérie, premièrement car c’est un format qui m’intéresse notamment dans sa déclinaison transmédia, mais également parce que j’écris et je porte des projets de webséries, dont un dont vous devriez très vite entendre parler…

En attendant, cet été est une période faste pour les porteurs de projets de webséries, car différents appels à projets ont été diffusé. Après celui, fini celui-là, du Studio 4.0, voilà quelques festivals où candidater selon l’état d’avancement de votre websérie :

– La Fabrique en Transmédia du Festival Paris Court Devant : http://www.courtsdevant.com/La-Fabrique-en-TransMedia

– Le Websérie Pitch du Marseilles Web Fest : http://www.marseillewebfest.org/#!ws-pitch-2014/cois

– Le Festival de la Fiction TV de La Rochelle est également ouverte aux web-fictions, pensez-y : http://www.festival-fictiontv.com/

Et, en bonus, THE blog à suivre autour de la websérie, pour découvrir énormément de nouveauté : http://webseriesmag.blogs.liberation.fr/

Bien sûr, si vous êtes branchés webséries internationales, n’oubliez pas la section webséries du site We Love Cinema : https://www.welovecinema.fr/webseries/hollyweb/

Voilà, vous savez ce qu’il vous reste à faire !…

… et si vous êtes sur twitter, suivez @Altilaneus. Vous ne le regretterez pas…

TRESSER

 

Les textapes d’Alice

Parfois, une petite websérie en dit plus qu’un long-métrage. Si vous êtes fatigués des comédies sentimentales françaises calibrées et pas vraiment crédibles, en cette presque veille de Saint Valentin, c’est ver les Textapes d’Alice qu’il faut vous tourner…

« Avant, l’amour, c’était compliqué. Depuis internet, c’est pire… » Concept tout simple mais traité avec beaucoup de finesse et un humour décalé et cynique, les Textapes d’Alice racontent donc les déboires amoureux version 2.0 d’une trentenaire qui en rencontre des verts, des pas murs et des trop branchés. Combiné avec tous les moyens de communications des « jeunes d’aujourd’hui », cette websérie créée par Angela Soupe tape juste. Et ça change ! Direction le Studio 4.0 de France 4 pour voir la première saison.

http://www.dailymotion.com/video/x19o1pw_les-textapes-d-alice-1x01_tv

textapes-Alice-2

J’aime mon job

C’est la crise, le chômage augmente, les licenciements se multiplient… mais heureusement, de nouveaux emplois se créent aussi. Mais ceci sont souvent inattendus… La websérie J’aime mon Job se fait fort de vous les faire découvrir !
« Loueur d’épaule réconfortante », « annonceuse de mauvaises nouvelles »… vous n’y pensiez pas, ils l’ont fait pour vous ! Les créateurs de ces pastilles comédies, sous la forme de faux-reportages absurdes, ironiques et loufoques sont Samir Abdessaied (réalisation), Djiby Badiane (écriture) et Vincent Ooghe (réalisation et écriture). Parce qu’il vaut mieux rire de la situation pour mettre le doigt là où ça fait mal… Faîtes un tour sur leur page Facebook !
Dès le jeudi 13/06/2013 sur la chaîne « Rendez-vous à Paris » sur Youtube.
jaime-mon-job-prensetation-620x300

Découvrez Webzeline !

Je vous avais annoncé il y a quelque temps que je m’intéressais de plus près aux webséries… je peux maintenant vous dire pourquoi ! Je participe à un tout nouveau webzine ayant pour sujet cette nouvelle forme de fiction sur internet. Son nom ? Webzeline !Le lien ? Par ici : http://webzeline.wordpress.com/

Ce blog sera régulièrement alimenté en interview, vidéos, nouveauté autour de la websérie en France et dans le monde. Il y a aussi une revue de presse qui vous permet de découvrir ce qu’il y a à savoir sur ce mode de production, et surtout un réalisateur mis en lumière chaque mois. C’est Maxime Pothérat qui ouvre le bal avec sa websérie On Habite au 65. Vous saurez tout sur lui, ses projets, sa façon de réaliser,… N’hésitez pas à vous abonner au blog, à y faire régulièrement un tour, à en parler autour de vous et à nous faire des retours ! Pour info, ce blog est réalisé par Rockzeline, une société de production et de distribution de websérie que vous pouvez découvrir ici.

webzeline_blanc1

 

Tumblr

Si vous croyiez qu’il n’y a que les blogs et facebook qui permettent aux gens de raconter leur vie sur internet, laissez-moi vous faire découvrir un nouveau monde de plaisir et de procrastination : Tumblr.

C’est quoi, cette chose ? Avoir une page Tumblr, c’est pouvoir poster des photos, des vidéos, des gifs animés, des petits textes très simplement et rapidement. Certains l’utilisent ainsi pour partager leur passion (fashion, cinéma, photo,…), d’autres a des fins de promotions, d’autres pour lancer des modes, et d’autres pour nous faire découvrir leurs univers. On trouve absolument de tout, sur tumblr. Mais je dois avouer que mes favoris sont ceux qui nous plongent dans un métier, un environnement particulier, associant une phrase à un gif animé décalé. C’est encore plus drôle lorsque cela concerne son propre métier : ainsi, je me reconnais dans tous les postes de Vis ma vie de scénariste. Je suis nostalgique devant celui qui concerne la prépa ou la vie étudiante, je n’ai aucun regret devant celui sur la vie de chômeur. Je compatis avec ceux concernant la vie ou le métro à Paris. Je ris très fort devant ceux qui concerne la vie sexuelle des filles et aussi des garçons. Bien sûr, il y a aussi ceux des adeptes de séries télés et ceux qui se moquent de nos stars favorites. Bref, il y en a pour tous les goûts, voyez plutôt par ici si vous trouvez votre bonheur. Et si vous y passez plus de temps que prévu, et bien ce ne sera pas faute de vous avoir prévenu !

tumblr

Guidestones

Les canadiens n’ont rien à envier aux américains en matière de création audiovisuelle, surtout en ce qui concerne la fiction web. Ainsi est sélectionnée aux International Emmy Award dans la catégorie fiction digitale la web-série Guidestones, crée par Jay Ferguson.

L’histoire de ce thriller ?

Sandy Rai, une jeune indienne expatriée au Canada pour mener des études de journalisme, fait équipe avec un jeune photographe à l’occasion d’un reportage d’étude. Cependant, ce qui commence comme une simple enquête journalistique va rapidement tourner au thriller avec la mort suspecte d’un scientifique, la découverte d’énigmatiques pierres tombales (les Guidestones, en Géorgie, sorte de Stonehenge local), et d’une sombre conspiration.

La série se compose de 34 épisodes de durée variable et met en place une véritable interactivité avec le spectateur : tout au long des épisodes, on nous donnent des clés, des indices cachées pour soi-même continuer l’enquête en ligne. On peut alors participer à une véritable expérience transmédia… Sauf si l’on désire seulement regarder la série linéairement et en apprécier l’intrigue et les décors. Le rythme est soutenu et la réalisations axée sur un style visuel léchée qui brouille les pistes entre réalité et fiction dont on ne veut plus perdre une miette une fois mordu. Surtout quand on sait que l’histoire s’inspire de faits réels !

N’hésitez pas à vous-même découvrir la websérie sur son site

mqdefault

Big Country Blues

Amateurs de web-série de qualité et de musique country, voici un programme qui est fait pour vous. Big Country Blues, série dont la première saison est composée de cinq épisodes d’environs 8′ raconte l’histoire de Grayson Ricker, jeune bluesman qui se démène pour subvenir aux besoins de sa famille et dont les seuls réconforts sont sa petite amie et la country music. Une vieille connaissance vient lui proposer de tenter sa chance à Nashville, pour participer à une émission télé genre « Nouvelle Star ». C’est une nouvelle aventure qui commence…

Crée et réalisée par Brian A. Ross & Jonathan Rippon, avec le chanteur Jeremy McCombs dans le rôle de Ricker, cette web-série oscille entre espoir et dure réalité, entre amour et trahison. Elle est surtout bercée d’une bande-son typique du Tennessee, Radical Face compris. N’hésitez pas à  jeter un coup d’oeil, elle vous démontrera surtout que les web-séries de qualité arrivent et que c’est un espace à surveiller !

Pour voir Big Country Blues c’est par là : http://www.bigcountryblues.com/

Big_Country_Blues_Backlit

Gigi goes 1600 Penn

Qui a dit que la web-série ne pouvait pas mener à la série télé ? La comédie est le genre qui se prête le plus au passage d’un média à un autre, comme le prouve Josh Gad, comédien comique créateur de la web-série Gigi Almost American qui débarque sur NBC avec une nouvelle sitcom, 1600 Penn.

Dans Gigi Almost American, web-série crée pour My God Damn Channel et diffusée en France sur la plateforme Studio 4.0, Gad incarne un émigré paumé et maladroit arrivant aux Etats-Unis avec pour rêve de devenir un véritable américain. Pas évident quand on n’arrive pas à prononcer un mot correct… ou quand on ne connait pas les règles de la vie en société ! Humour premier degré et référence au slapstick, plus ou moins fin selon les épisodes, dans la lignée de Borat sans le côté politique, cette création produite par la BBC a obtenu le prix du jury au Marseille WebFest 2012. A regarder ici.

C’est un peu dans le même esprit moqueur de l’image suprême des Etats-Unis que Josh Gad s’est associé à Jon Lovett pour créer 1600 Penn, présentant une famille fictive, barrée et dysfonctionnelle, du président américain. Gad incarne pour sa part le fils, boulet, gaffeur toujours, pas vraiment fini mais jouant toujours sur la corde de la tendresse. Le reste du casting le soutien avec brio, que ce soit Jenna Elfman en belle-mère qui veut faire de son mieux ou Bill Pullman en père sévère. Ici aussi, les gags relèvent de la bourde, du décalage, bref du comique populaire et parfois malheureusement un peu ras-les-pâquerettes. On sourit devant quelques situations, mais on est loin d’À La Maison Blanche ou d’autres comédies NBC.

1600-penn-la-serie-politique-apolitique,M100291

On habite au 65

Il n’y a pas que la télé dans la vie, il y a la web-série aussi. Vous risquez de m’entendre de plus en plus en parler, cette année. Une mise en bouche s’impose :  laissez-vous tenter par On Habite au 65, la nouvelle création de Maxime Potherat.

Potherat, qui s’est fait remarqué avec ses vidéos drôles La Petite Couronne, prend un concept très simple : un appartement, plusieurs habitants, chacun avec  ses particularités et ses colocataires. S’appuyant sur de bons comédiens qui écrivent pour la plupart leurs sketchs, on y trouve de tout, même des animaux et des poubelles. Sélectionnée au Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2012, je ne saurai trop vous conseiller de ponctuer votre week-end de quelques épisodes loufoques et qui parleront surement à beaucoup d’entre vous. C‘est par ici !

webserie-on-habite-au-65-humour