Les meilleurs nouvelles séries de 2013 !

Les réjouissances de fin d’années arrivent à grand pas, et avec elles les traditionnels Top 10 ! On commence avec la récap’ série de cette année 2013. Du bon, du moins bon, des adieux, bref, beaucoup d’émotions. Et vous, vous l’avez vécu comment, votre année série 2013 ?

Top 10 des Meilleurs Nouveautés :

1. The Slap : pour sa finesse d’écriture, l’intelligence du traitement des personnages et ce dispositif fascinant des changements de point de vue.

2. Masters of Sex : une histoire d’amour qui n’en est pas une, un second degrés sur le sexe fascinant, de l’historique intelligent.

3. Orange is the new black : une comédie douce-amer sensible et touchante, qui montre enfin les femmes sous un jour différent.

4. Bates Motel : la série angoissante de l’année. Un suspens tout juste assez malsain pour ne pas sombrer dans le too much, un bel hommage à Hitchcock.

5. House Of Cards : les dessous de la politique américaine vue par David Fincher, ça donne forcément un mélange explosif.

6. Real Humans : en donnant à des robots une véritable place dans la société, cette série traite avec finesse de sujets délicats.

7. Vikings : la série historique de l’année ! Des combats, de beaux hommes nus, de la passion, bref, tout ce qu’il faut pour du bon divertissement.

8. Top Of The Lake : la série planante de l’année, à l’ambiance belle et particulière porté par une histoire forte.

9. The Americans : des histoires d’espions pendant la guerre froide, ç apouvait être casse-gueule, mais The Americans s’en sort avec brio.

10. Odysseus : une mention spéciale pour notre petite frenchy dont les mérites surpassent les quelques imperfections.

Les Adieux ou il ne fait pas bon être une série en B cette année

Breaking Bad : une des meilleurs séries de tous les temps à tirer sa révérence de manière parfaite. Une vrai réussite de A à Z.

Borgen : Birgitte nous a encore fait vibrer dans cette troisième et dernière saison de la série danoise. Elle va nous manquer.

The Borgias : la famille menée d’une main de maître par Jeremy Irons ne tourmentera plus les palais du Vatican ni la politique italienne de la renaissance.

James Gandolfini : il est une série à lui tout seul. L’acteur qui incarnait Tony Soprano nous a quitté cette année, l’occasion de revoir la série.

Les suites marquantes

S’il y en a bien un qui nous a fait courir cette année, c’est Doctor Who ! Entre les réjouissantes de l’anniversaire du cinquantenaire et les déceptions à répétition de la saison sept, on ne sait plus à quel daleck se vouer !

Les classiques découverts

Miranda : comment ai-je pu vivre avant Miranda ? Drôle, fin, l’anglaise a tout compris, et on se passe les épisodes en boucle au moindre coup de blues.

Six Feet Under : grande claque sériphile, les destins des membres de la famille Fisher vous secouent à chaque épisode. De la grande télé.

Deadwood : là encore, on est dans la crème de la crème. Un village du far west sans foi ni loi, un théâtre des conventions humaines absentes. Puissant.

Les pires

Banshee : ah ah !

Da Vinci’s demons : Beurk…

Dracula : pourquoi, mais pourquoi ?

025

Publicités

RIP The Borgias

Alors que la troisième saison est en cours de diffusion sur Showtime,  The Borgias ne sera pas conduite pour une quatrième saison. C’est ce qu’a annoncé hier Neil Jordan, le créateur de la série. Il semble que trois saisons suffisent à raconter et épuiser le sujet de la célèbre famille italienne, car Canal + a annoncé que sa propre version de l’histoire mené par Tom Fontana n’aurait peut-être pas, elle non plus, de saison supplémentaire.

Pourtant, ni la qualité de la série version américaine ni ses audiences ne baissent. Dans cette saison, nous assistons au renforcement des relations entre Cesare et Lucrecia Borgia qui s’unissent avant de se séparer pour chacun trouver un mariage qui plaise à leur pape de père. Si la série doit se finir dans deux épisodes, cela signifie-t-il un happy end, ou la chute rapide et efficace de cette famille aux mœurs plus que dissolues ? Neil Jordan envisageait un téléfilm de 2 heures pour offrir un épilogue à son show mais Showtime a décidé de ne pas le commander. Malgré ça, Jordan semble trouver la conclusion déjà mise en place satisfaisante. On espère que cette décision ne viendra pas gâcher la fin d’une série qui va certainement nous manquer.

SHOW_BraceYourself_Btm_KO

Libéllule et Papillon

Hier soir, fumée blanche au-dessus du Vatican. Émotion palpable. Un nouveau pape sort du chapeau. François, salut ! Deux souvenirs me viennent en tête. Le premier, un poème de Jacques Prévert que me lisait mon père…

Le Pape est mort

Le Pape est mort, un nouveau Pape est appelé à régner. Araignée ! quel drôle de nom, pourquoi pas libellule ou papillon ? Vous n’avez pas bien compris, je recommence.

Le Pape est mort, un nouveau Pape est appelé à régner. Araignée ! quel drôle de nom, pourquoi pas libellule ou papillon ? Vous n’avez pas bien compris, je recommence.

Le Pape est mort, un nouveau Pape est appelé à régner. Araignée ! quel drôle de nom, pourquoi pas libellule ou papillon ?

Jacques Prévert

Le second, un voyage à Rome en amoureux lors d’un magnifique week-end de la Toussaint. Hasard d’horloge et de calendrier, nous faisions la queue le dimanche à midi pour nous confronter aux anges géant de la Basilique Saint-Pierre quand la foule amassée s’est tournée vers l’une des fenêtres d’un haut bâtiment adjacent. Nous ne pouvions voir l’homme en blanc, mais nous l’avons entendu bénir la foule, et nous avec. « Grazie Papo ! »

Maintenant, je sais que la prochaine fois que j’entendrai parler de pape, de Vatican, ce sera dans la saison 3 de The Borgias, diffusée sur Showtime à partir du 14 avril. Autre temps, autre mœurs…