Outlander

C’était une des séries que j’attendais de pied ferme. Adaptation de la série de roman de Diane Gabaldon, crée par Ronald D. Moore pour la chaine Starz, Outlander raconte une histoire d’amour impossible, mêlant moyen-âge, magie et beaux paysages.

Claire, une fois la seconde guerre mondiale finie, part avec son mari Franck pour une seconde lune de miel dans les Highlands en Écosse. Seulement, la magie d’un Stonehenge la fait atterrir en 1743 : Claire se retrouve prise dans la guerre entre les Écossais et les Anglais, mais surtout entre son mari resté en 1945 et l’homme dont elle tombe amoureuse, le beau Jamie… Le rythme de la série est au départ un peu déroutant. En effet, il faut un épisode pilote entier avant que Claire ne bascule dans le passé, le temps d’installer un peu trop de chose, peut-être, mais surtout que l’on s’attache à Franck (Tobias Menzies <3). Les choses s’accélèrent une fois Claire embarquée dans le château des MacKenzie, et on tombe sous le charme de notre héroïne à forte tête. L’histoire est très fidèle aux romans, en respectant ainsi le rythme parfois bancale. On se serait bien passé de la voix off, trop classique et solution de facilité quand il s’agit d’adapter, mais le résultat reste plaisant, un divertissement bien interprété et  mélangeant romance et faits historiques. Parfait pour les soirées d’automne à venir !

Outlander-1x03-Starz-02

Publicités

Rome

Quand on me demande quelle est ma série favorite de tous les temps de tout l’univers, bien qu’il y en ai beaucoup  que j’adore, le nom qui me vient aux lèvres est Rome. Pur produit HBO, série historique qui n’a duré que deux saisons, c’est une des premières qui m’a marqué lorsqu’au lycée, hésitante entre l’archéologie et le cinéma, j’ai découvert qu’on pouvait allier les deux. A l’occasion de sa diffusion sur D8 à partir du 17 juillet, je lui fais une petite déclaration d’amour et ne vous donne aucune excuse pour ne pas vous y coller si vous ne l’avez jamais vu.

La Rome Antique était sanglante, suante, régie par des guerres internes de famille, la politique y était un des sports favoris. César le sait très bien et, alors qu’il vient de vaincre Vercingétorix à Alésia, il prépare son retour chez lui en grand vainqueur de la guerre des Gaules. Mais au Sénat de Rome, son partenaire de toujours Pompey Magnus ne tient pas à ce que César récupère tous les honneurs… ça ressemble à un cour de latin barbant ? Détrompez-vous : une des grandes forces de cette série réside dans la multitude de ses personnages, tout particulièrement les personnages de l’ombre : des soldats (magnifique duo de Titus Pullo et Lucius Vorénus) aux femmes qui manient la politique avec leurs corps (Servilia versus Atia reste le meilleur catfight de toute l’histoire des séries).  Au diable les inexactitudes historiques : ici, c’est le drama qui compte, les intrigues prenantes, fines, épiques, le tout dans un décor faste et magnifique, réputé comme une des plus chers (et qui a obligé d’ailleurs l’arrêt de la série). Le casting est absolument impeccable, même Cléopâtre et Brutus sont attachants, sans parler de cette grosse brute de Marc-Antoine… ou de Cicéron ! Véritable renouveau du genre historique, grosse claque visuelle, Rome est vraiment une série à avoir vu et à apprécier dans toute sa splendeur et sa décadence.

Rome

War is coming… GOT Season 3

Tous les fans ont déjà marqué la date en rouge dans leurs agendas : le 31 mars commencera la diffusion de la saison 3 de Game of Thrones. Pour celles et ceux qui ne peuvent pas patienter jusque là, voici le trailer de la saison et un petit point sur les nouveaux personnages… spoiler inside !

Les nouveaux personnages :

Lady Olenna (Diana Rigg), the Queen of Thorns,  grand-mère de Margaery et Loras Tyrell. Maintenant que sa petite fille est promise au Roi Joffrey, cette dernière va prendre de l’importance dans la nouvelle saison.

Mance Rayder (Ciaran Hinds), The King-Beyond-The-Wall, ancien garde du Mur. Il rassemble les Wildings pour les conduire au sud, à Westeros.

Thoros Of Myr (Paul Kaye), un sorcier du Lord Of Light, va croiser la route d’Arya Stark. En effet, il fait partie de la confrérie nommée Without Banners et la jeune Arya va, sans le vouloir, devoir en faire partie.

Jojen et Meery Reed (Thomas Brodie-Sangster (Jojen Reed), Ellie Kendrick (Meera Reed), frère et sœur, alliés de Bran Stark et par conséquent ceux de Rickon, Osha et Hodor.

Bien sûr, ce ne sont que cinq parmi de nombreuses nouvelles têtes dont Clive Russell (Brynden  »Blackfish » Tully), Kerry Ingram (Shireen Baratheon), Nathalie Emmanuel (Missandei),  Mackenzie Crook (Orell the skinchanger), Richard Dormer (Beric Dondarrion), Tara Fitzgerald (Selyse Baratheon), Kristofer Hivju (Tormund Giantsbane), Philip McGinley (Anguy), Tobias Menzies (Edmure), Anton Lesser (Qyburn).

Voici une petite vidéo sur le tournage pour plus de nouvelles images :