Steve Jobs

Pour un scénariste, l’exercice du biopic est délicat. On peut très vite tomber dans l’anecdotique, dans une énumération d’évènements, sans vraiment rien raconter de la personne sur laquelle on se penche. Ainsi, parfois, cela demande des choix radicaux, de compréhension du personnage d’une part, de soi-même de l’autre. C’est ce qu’à fait avec brio AaronPoursuivre la lecture de « Steve Jobs »

A peine j’ouvre les yeux

Imaginez une ado comme les autres, qui vient d’avoir son bac, et qui veut faire de la musique et chanter avec son groupe. Mais voilà : leurs chansons sont contestataires, la jeune fille a une attitude qui dérange, se fichant des qu’en dira-t-on, et sa mère lui interdit de chanter. Rien d’extraordinaire, a priori, dansPoursuivre la lecture de « A peine j’ouvre les yeux »

The Lobster

Dans le monde de The Lobster, on n’a pas le droit d’être célibataire. Quand on se retrouve tout seul, on est embarquer pour une retraite dans un hôtel où on a 45 jours pour trouver une nouvelle âme sœur. Si on échoue, alors on est transformé en animal. Sauf si, lors des chasses quotidiennes, onPoursuivre la lecture de « The Lobster »

Mad Max : Fury Road

En ce moment, un film est sur toutes les lèvres. Non, ce n’est pas la comédie française de l’année, ni le blockbuster à superhéros du moment… il s’agit d’un film à part, comme la trilogie dont il est la suite. Mad Max : Fury Road reste un film comme on en voit pas beaucoup. EfficacePoursuivre la lecture de « Mad Max : Fury Road »

Kingsman : the Secret Service

Rien ne vaut un bon vieux films d’espionnage… sauf peut-être un très bon nouveau film hommage aux films d’espionnage. Kingsman : The Secret Service en est un parfait exemple. Réalisé par Matthew Vaughn,  co-écrit avec Jane Goldman, les deux sont connus pour leur amour de la bande-dessiné et des supers héros (le duo est derriérePoursuivre la lecture de « Kingsman : the Secret Service »

Mr. Turner

Un coucher de soleil sur une mer calme, embrasant le ciel de milles couleurs et faisant se détacher un navire à vapeur flouté. Une tempête dont les gros nuages colériques envahissent les trois quarts de la toile pour renverser un pauvre trois mâts dépassé par les flots. Ces toiles sont visibles gratuitement dans un muséePoursuivre la lecture de « Mr. Turner »

Interstellar

Cela fait assez longtemps que cela ne m’était pas arrivé, de vraiment voyager au cinéma. D’être cueillie et emporter dans l’espace. Mais voilà que je suis allée voir Interstellar, le dernier film de l’homme aux blockbuster de qualité aka Christopher Nolan. Que ce soit dans Inception, dans ses Batman, on a toujours loué Nolan pourPoursuivre la lecture de « Interstellar »

Gone Girl

Depuis les succès de Seven, Fight Club ou The Social Network, un nouveau film de David Fincher est toujours un évènement. La sortie de Gone Girl a en plus été entouré de bien des mystères, avec une politique de communication sous le signe du buzz et du teasing. Depuis sa sortie, ce long-métrage thriller adaptéPoursuivre la lecture de « Gone Girl »

Mommy

Il est très difficile de passer à côté du phénomène Xavier Dolan dans le monde de la cinéphilie actuel. Le jeune réalisateur canadien de 25 ans a réussi avec son cinquième long-métrage, Mommy, à décrocher le prix du jury cannois et à être le représentant de son pays aux Oscars. Mais pourquoi un tel succèsPoursuivre la lecture de « Mommy »

Jersey Boys VS Zero Theorem

Quelle drôle d’idée de faire une note comparative entre deux films qui, a priori, n’ont rien à voir l’un avec l’autre ! D’un côté, Jersey Boys, dernier film de Clint Eastwood, raconte le parcours du groupe bien connu aux Etats-Unis, the Four Seasons, et de son leader Frankie Valli. De l’autre, Zero Theorem, dernier filmPoursuivre la lecture de « Jersey Boys VS Zero Theorem »