Les nouveautés sitcom : récap’

Parmi les quelques nouveautés de cette rentrée série, je n’ai pas eu de grandes révélations pour le moment. Voici cependant une petite sélection, des sitcoms d’abord, qui se laissent assez bien regarder et qui méritent qu’on leur donne une petite chance :

The Mindy Project, Fox, de et avec Mindy Kalling. Bridget Jones s’est trouvée une petite soeur américaine, pétillante, marrante, assez bavarde mais tout aussi touchante. Mindy, la trentaine, médecin, croit au prince charmant et aux bonnes résolutions… qu’elle a forcément du mal à tenir. Cela fait sourire, c’est léger, un peu girly mais on ne décroche pas, ce qui est plus que beaucoup d’autres !

Cuckoo, BBC3 avec Greg Davies  et Andy Samberg. Chez les anglais, c’est Cuckoo qui fait sensation, un original qui débarque dans une famille so british lorsque la fille rentre de Thaïlande mariée. Bien sûr, c’est surtout avec le père que ça coince avec cet hippie qui a la grosse tête… Pour Greg Davies – le père – très drôle!

Ben & Kate, Fox, Dana Fox. La créatrice s’est inspirée de son propre frère pour cette comédie assez bien ficelée : Ben et Kate sont frère et soeur, l’un s’incrustant dans la vie de l’autre alors que Kate ne rêve que d’une relation amoureuse stable… c’est plutôt bien joué, c’est plus fin que d’autres bien que ce ne soit pas la plus originale. On verra si ça tient la distance.

Moone Boy, Sky One, Chris O’Dowd. Ce n’est pas une sitcom à proprement parlé, mais les aventures de ce petit garçon irlandais dans les années 80, avec son ami imaginaire (joué par Chris O’Dowd himself), sont touchantes et font sourire, surtout le gang des pères dépassés. La saison une est déjà terminée, mais cela ne vous empêche pas d’y jeter un coup d’oeil !

Et bien sûr Go On qu’on continue à regarder avec plaisir et qui nous accroche jusqu’au bout. Mais de toute façon, comme on a déjà The Big Bang Theory et 30 Rock de retour, il va falloir faire des choix!

Publicités

Go On

Chaque rentrée série amène son lot de nouvelles sitcoms, dont quelques unes ont comme acteur principal une star sur le retour. Ainsi, en ce mois de septembre, nous avons assisté au retour de Matthew Perry, plus connu pour le personnage de Chandler dans Friends. Sa nouvelle série s’appelle Go On, et elle est diffusée sur NBC.

J’ai décidé d’attendre d’avoir vu au moins les trois premiers épisodes avant de vous dire ce que je pense de la série et surtout pour décider que je l’aime bien. Ce n’est pas la meilleur sitcom de la rentrée, ce n’est pas à se tordre de rire mais, un peu comme la série Wilfred, on s’attache aux personnages et on est parfois agréablement surpris, même si les épisodes sont inégaux.

Mais revenons au début : Ryan King (Perry, donc), commentateur sportif à la radio, vient de perdre sa femme et retourne au travail avant d’avoir fait son deuil. On le pousse donc à participer à un groupe de soutien qui réunit des personnages aussi barrés que différents. Le concours d’histoires tristes du pilote permet d’ailleurs de bien mettre en place les personnages et de les trouver plutôt sympathiques. C’est finalement pour eux, plus que pour Perry, que l’on continue de regarder la série. Car l’acteur fait ce qu’il sait faire, de la blague souvent pas drôle et un regard de chien battu. Mais parfois une petite exception nous montre tout le potentiel de la série qui, une fois que les auteurs auront vraiment trouvés leur marque et se détacheront de quelques facilités et des clichés, promet de nous faire passer de bons moments. Il n’est pas facile de naviguer entre le rire et l’émotion et surtout de tout vouloir traiter en même temps, et l’épisode deux s’éparpille à tel point qu’on perd un peu le fil et l’envie. Mais l’erreur de vouloir trop en faire est humaine. En se concentrant sur le groupe comme un tout, on sent enfin qu’une bonne voie se dessine. L’épisode trois nous le montre d’ailleurs : maintenant, tout le monde est comme à la maison.