Les meilleurs nouvelles séries de 2013 !

Les réjouissances de fin d’années arrivent à grand pas, et avec elles les traditionnels Top 10 ! On commence avec la récap’ série de cette année 2013. Du bon, du moins bon, des adieux, bref, beaucoup d’émotions. Et vous, vous l’avez vécu comment, votre année série 2013 ?

Top 10 des Meilleurs Nouveautés :

1. The Slap : pour sa finesse d’écriture, l’intelligence du traitement des personnages et ce dispositif fascinant des changements de point de vue.

2. Masters of Sex : une histoire d’amour qui n’en est pas une, un second degrés sur le sexe fascinant, de l’historique intelligent.

3. Orange is the new black : une comédie douce-amer sensible et touchante, qui montre enfin les femmes sous un jour différent.

4. Bates Motel : la série angoissante de l’année. Un suspens tout juste assez malsain pour ne pas sombrer dans le too much, un bel hommage à Hitchcock.

5. House Of Cards : les dessous de la politique américaine vue par David Fincher, ça donne forcément un mélange explosif.

6. Real Humans : en donnant à des robots une véritable place dans la société, cette série traite avec finesse de sujets délicats.

7. Vikings : la série historique de l’année ! Des combats, de beaux hommes nus, de la passion, bref, tout ce qu’il faut pour du bon divertissement.

8. Top Of The Lake : la série planante de l’année, à l’ambiance belle et particulière porté par une histoire forte.

9. The Americans : des histoires d’espions pendant la guerre froide, ç apouvait être casse-gueule, mais The Americans s’en sort avec brio.

10. Odysseus : une mention spéciale pour notre petite frenchy dont les mérites surpassent les quelques imperfections.

Les Adieux ou il ne fait pas bon être une série en B cette année

Breaking Bad : une des meilleurs séries de tous les temps à tirer sa révérence de manière parfaite. Une vrai réussite de A à Z.

Borgen : Birgitte nous a encore fait vibrer dans cette troisième et dernière saison de la série danoise. Elle va nous manquer.

The Borgias : la famille menée d’une main de maître par Jeremy Irons ne tourmentera plus les palais du Vatican ni la politique italienne de la renaissance.

James Gandolfini : il est une série à lui tout seul. L’acteur qui incarnait Tony Soprano nous a quitté cette année, l’occasion de revoir la série.

Les suites marquantes

S’il y en a bien un qui nous a fait courir cette année, c’est Doctor Who ! Entre les réjouissantes de l’anniversaire du cinquantenaire et les déceptions à répétition de la saison sept, on ne sait plus à quel daleck se vouer !

Les classiques découverts

Miranda : comment ai-je pu vivre avant Miranda ? Drôle, fin, l’anglaise a tout compris, et on se passe les épisodes en boucle au moindre coup de blues.

Six Feet Under : grande claque sériphile, les destins des membres de la famille Fisher vous secouent à chaque épisode. De la grande télé.

Deadwood : là encore, on est dans la crème de la crème. Un village du far west sans foi ni loi, un théâtre des conventions humaines absentes. Puissant.

Les pires

Banshee : ah ah !

Da Vinci’s demons : Beurk…

Dracula : pourquoi, mais pourquoi ?

025

The Slap

Parfois, il ne suffit pas de grand chose pour qu’une famille ou des amis se déchirent. D’une gifle, par exemple. C’est ce que raconte la série australienne The Slap, diffusée sur Arte depuis jeudi.

Cette mini-série de huit épisodes, adaptée d’un roman éponyme de Christos Tsiolkas, nous raconte les conséquences d’une claque asséné à un enfant insupportable par un adulte qui n’est pas son père – qui n’est même pas de sa famille. C’est en effet lors du barbecue anniversaire d’Hector que son frère corrige le petite garçon d’un de ses amis. Les parents de l’enfant meurtri veulent alors ses venger et entraîne avec eux tous les membres présents lors de la fête à se confronter aux idées des autres mais aussi à leur propre défaut. Chaque épisode prend un point de vue différent, ce qui donne à l’analyse des personnages une profondeur nouvelle, au delà des apparences. Puis se pose une question cruciale, pour le spectateur : de quel côté sommes-nous ?

Très finement écrite pour un casting assez remarquable, cette série nous entraîne dans le quotidien de gens normaux, qui sert de miroir à la société australienne, certes, mais également au comportement de chacun. L’une des meilleurs séries de cette rentrée sur les écrans français.

2011_02_15-The-Slap_0383

Séries Mania : ma séléction

La semaine prochaine, les sériphiles sont à la fête! Le forum des images de Paris présente la troisième édition de son festival dédié à la fiction télé, française et internationale. Des tables rondes, des projections à foison, des rencontres, il y en a pour tous les goûts! Voici une petite sélection des événements du festival à ne pas louper. En plus, c’est gratuit!

N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil au reste du programme : il y a pleins de séries inédites en France dont on peut voir les deux premiers épisodes, des projections du documentaire « Showrunner »,…

LUNDI 16 : Projection des deux premiers épisodes de l’excellente série Games Of Thrones.

MARDI 17 : Rencontre avec Terrence Winter, le show-runner de Boardwalk Empire (dont les deux premiers épisodes de la saison 2 sont diffusés dans l’après-midi)

MERCREDI 18 : Homeland, The Slap, Clash, des projections qui ne vous laisseront pas indifférent

JEUDI 19 : Rencontre avec Dominic West, le bel acteur anglais de The Wire et The Hour ( excellente série projetée juste après)

VENDREDI 20 : découvrez la nouvelle série d’Arte, Ainsi soit-il, et l’équipe de production… à moins que vous ne préfériez percer les secrets de Lost lors d’une conférence de Pacôme Theillement.

LES MARATHONS DU WEEK-END : Le Marathon comédie et le Marathon The Walking Dead saison 2 !