Les Meilleurs Séries de 2014 !

Le voici, le voilà, tout chaud, ma sélection des meilleurs nouveautés série de ce cru 2014 ! Très bon cru avouons-le, notamment en série anglaise et HBO/FX qui font un sacré combo cette année. Encore une fois, ceci est un classement tout à fait subjectif, il a fallu faire des choix !

FARGO : première place du podium haut la main ! Cette série est vraiment géniale, dans le sens de génie. Une ambiance parfaitement retranscrite du film des frères Cohen, des personnages à la limite du tordu, des situations rocambolesques et drôlement horrible.

THE HONOURABLE WOMAN : la BBC a frappé très fort avec ce drame politique et humain se déroulant en Israël, loin du côté épileptique d’un Homeland. Profond et éclairant, c’est du scénario inhabituel et maitrisé.

OUTLANDER : amis des histoires d’amour contrarié, des grandes saga romanesque et de l’historique avec un brin de voyage dans le temps, cette série est faite pour vous ! Starz ne s’est pas trompé en adaptant avec brio par Ronald D. Moore himself les romans de Diane Gabaldon.

BLACK SAILS : des deux séries de pirates de l’année, celle-ci est vraiment réussi. Certes, se sont des pirates bavards et enclin à la politique, mais qui abordent des vrais questionnements, cassent les images d’Épinal du genre et avec sa dose de suspens et de superbes batailles navales.

TRUE DETECTIVE : vous ne pouvez pas avoir échappé au phénomène True Detective cette année, avec ses adorateurs et ses détraqueurs. Quoi qu’on en dise, c’est une série solide, avec une plongée dans la psyché du personnage rare dans ce genre et, surtout, une sacrée ambiance de bayou.

HAPPY VALLEY : les anglais savent y faire, aussi, en terme de policier dramatique. Happy Valley est très représentatif de la noirceur du pays, des drames familiaux insoutenables et forts, écrit avec énormément de justesse. C’est triste, fort, dur, de la très bonne télé.

YOU’RE THE WORST : la sitcom de l’année ! Pas compliquée, elle parle pourtant à tout le monde : un couple des pires gens possibles, ça donne quoi ? ça donne qu’on s’attache vite à Gretchen et Jimmy, les rois du dénis, et leur sidekicks tout mignons.

THE AFFAIR : une histoire d’adultère et de meurtre traitée sous le coup du double point de vue, un super concept qui fait mouche au premier épisode et, quoi qu’il s’étire par moment, donne toujours envie de voir où ça va. Pour l’originalité de la chose.

DETECTORISTS : la touche so British de l’année. Une série de 26 minutes qui a compris l’adage de faire simple pour faire efficace. Ces deux copains qui cherchent les champs à coup de détecteurs de métaux, ce sont nos voisins, des gens comme tout le monde, un peu loser, tellement attachants.

PENNY DREADFUL : aaaah, sur Penny Dreadful mon coeur balance. Je l’ai mis dans le top 10 car je suis allée jusqu’au bout et que la série a le mérite d’aller à fond dans son concept victorien. Mais le scénario est parfois tellement bancale qu’on ne peut pas dire que ce soit non plus une franche réussite… mais bon, si je dis Eva Green, je dis tout !

Ok, ce n’est pas une série 2014, c’est pour ça que je ne la met pas dans le classement, mais cette année aura été marqué par la découverte de BLACK MIRROR, série noire anglaise tellement cité dans mes séances de travail qu’elle ne pouvait pas ne pas être dans  ce bilan ! C’est une série qui joue avec le spectateur, qui met avec brio le doigt là où ça fait mal et nous surprend et nous marque avec une facilité déconcertante. On a tous hâte de voir l’épisode spécial diffusé à Noël !

Dans un autre registre, cette année sériphile a été marqué par THE biggest news ever : *roulement de tambour*… TWIN PEAKS REVIENT ! On ne sait ni où, ni quand, ni comment, mais David Lynch a annoncé le retour de sa série phare, ce qui nous met en joie !

Bien sûr, je ne peux pas faire un bilan de l’année sans faire un bilan de la nouvelle saison de DOCTOR WHO. 2014 a vu une des transitions les plus délicates par laquelle passe régulièrement la série : celle du changement de Docteur ! Mais rassurez-vous : je suis complétement conquise par Peter Capaldi – en même temps, ce n’est pas une surprise. Je suis un peu plus mitigé quant à la qualité globale de la saison. Certains épisodes sont vraiment bons, avec ce je-ne-sais-quoi retrouvé de entertainment bien enlevé et touchant. Clara s’est enfin révélè au grand jour – mais peut-être un peu trop ? – et le season final fut décevant, non pas *SPOILER* à cause du retour de « Missy » mais du manque assez frustrant d’enjeux pour le docteur… Enfin, on est quand même content du nouveau souffle qu’à retrouver notre good old doctor !

Enfin, un adieu à une série chère à mon coeur qui va tirer sa révérence à Noël avec un dernier spécial : c’est MIRANDA, sitcom anglaise drôle et touchante menée par Miranda Hart. Après trois saisons qui sont le remède anti coup de blues, anti-déprime et bonne humeur par excellence, Miranda nous annonce une fin en fanfare – et en larme pour ma part !

nbk

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s