Les nouveautés drama : récap’

Après les comédies, voici la liste des nouveautés drama de cette rentrée séries anglo-saxonnes que vous pouvez regarder. Rien que du très classique encore une fois, aucune révélation pou le moment, rien ne se détache vraiment comparé à l’année dernière, mais tout se laisse bien regarder, selon les genres et votre niveau d’exigence !

Arrow, The CW’s : Les nouvelles aventures de Green Arrow/Oliver Queen, combattant ultra efficace issu de l’univers de DC Comics. Du divertissement efficace qui ravira les fans du genre, bien que cela manque de finesse. C’est efficace, on ne lui en demande pas plus!

Nashville, ABC, de Callie Khouri, musical, Connie Britton, Hayden Panettiere : Une star du country dont la carrière commence à baisser, une jeune arriviste particulièrement bitchy et un rien cliché, les deux obligées de s’associer, grandeur et décadence dans le milieu de la musique country à Nashville… le tout en musique bien sûr. Pour le moment, une de mes nouveautés favorites : quoi que le personnage de Panettiere soit imbuvable et la musique un peu trop présente quand elle est soupe pour ado, tout y est pour qu’on s’accroche. Des drames, des histoires d’amour, du conflit… on y croit.

666 Park Avenue, ABC, de David Wilcox, avec Terry O’Quinn : Un jeune couple tout juste débarqué du Midwest emménage dans une résidence new-yorkaise très chic de l’Upper East Side, dont ils deviennent les gérants. Ce qu’ils ignorent, c’est que tous les habitants ont signé un pacte avec le Diable afin que leurs plus profonds désirs soient assouvis et que leur plus grandes ambitions se réalisent. Si le pilote ne m’a pas plus convaincu que cela, j’ai décidé de continuer à regarder encore quelques épisodes pour le plaisir de voir Terry O’Quinn de retour après Lost. Pour le reste, la série manque de frissons, reste très caricaturale et on attend d’être un peu plus en empathie avec les personnages.

Elementary, CBS, de Rob Doherty avec Jonny Lee Miller et Lucy Lui : Une version moderne des aventures de Sherlock Holmes dans le New York contemporain. D’abord pas aimé du tout à cause de la comparaison avec sa cousine anglaise que rien ni personne ne dépassera jamais (Sherlock de S. Moffat), il faut laisser une chance à la version US. Quand on aime les séries policières, Elementary peut se révéler assez agréable à regarder, pour le moment.

Vegas, CBS, de Greg Walker et Nicholas Pileggi, avec Denis Quaid et Carrie-Anne Moss : L’histoire vraie d’un ancien Shérif de Las Vegas, Ralph Lamb, cow-boy depuis quatre générations qui se retrouve chargé de mettre un peu d’ordre dans le Vegas des 60’s, la nouvelle Mecque du jeu et du vice apparue dans le désert. Encore des enquêtes, cette fois-ci version cow-boy papy. Assez marrante et plutôt bien ficelé, encore une fois quand on aime le genre, cette série répond assez bien au critère de divertissement qu’on demande à une série low-concept.

Copper, BBC America, de Tom Fontana et Will Rokos : Dans le New York du 19ème siècle, les aventures d’un jeune flic irlandais cherchant à découvrir la vérité sur la disparition de son épouse et la mort de sa fille. Son amitié avec deux compatriotes de la Guerre Civile, le fils d’un riche industriel et un médecin afro-américain, l’amène à côtoyer aussi bien la très chic 5ème Avenue que le Harlem populaire. La nouvelle création de Tom Fontana a des faux airs de Gangs of New-York, mais pas du tout la même qualité de réalisation. Si l’histoire se tient plutôt bien, on passe outre quelques défauts pour apprécier les personnages.

The Paradise, BBC, Bill Gallagher  : fin du XIXe siécle : Intelligente, ambitieuse et généreuse, Denise Lovett est recrutée au Paradise, un grand magasin qui détient pour elle les promesses d’un nouveau monde plein de possibilités… Le créateur de la regrettée Lake Rise to Candleford est loin d’atteindre la même simplicité avec cette nouvelle création librement inspirée d’Au Bonheur des Dames de Zola. Assez déjà vu et cliché, on apprécie quand même le savoir faire de la BBC en matière de série historique.

Publicités

Un commentaire sur « Les nouveautés drama : récap’ »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s